Juan Correa Toro, Olivia Brunel, Patrick Laliberté, ainsi que Hafid Boussouf.

Des élèves de l'École Montessori organisent le Défi Memphré

Permettant d’amasser des fonds pour la Fondation Christian Vachon, le Défi Memphré sera principalement organisé par des élèves de l’École Montessori Magog cette année.

L’École Montessori Magog est associée au Défi Memphré depuis plusieurs années déjà. L’établissement scolaire a toutefois décidé de faire les choses autrement, en vue de la prochaine édition de cette épreuve de course à pied, et a ainsi créé un comité de 12 élèves pour voir à son organisation.

Les jeunes qui sont membres du nouveau comité sont inscrits à l’École Montessori en troisième, quatrième, cinquième et sixième années du primaire. Lui-même un ancien triathlète, l’enseignant Patrick Laliberté supporte le travail du groupe.

Les élèves ont commencé à préparer l’édition 2018 du Défi Memphré, qui est prévue le 5 mai à Magog, en septembre dernier. Ils ont accompli des tâches liées à la planification de l’événement, à sa promotion de même qu’à sa coordination.

Une élève de l’École Montessori Orford, Lyne-Marie Bilodeau, a quant à elle accepté de recruter les bénévoles qui seront à l’oeuvre sur le terrain le jour de l’événement.

Patrick Laliberté note que quelques « comités entrepreneuriaux » ont récemment été mis sur pied à l’École Montessori Magog. Celui formé pour organiser le Défi Memphré est l’un deux. L’établissement scolaire souhaite permettre aux enfants d’acquérir des connaissances à travers des tâches et des projets concrets.

« Les jeunes touchent aux mathématiques ou au français, entre autres, selon les tâches qu’ils effectuent en lien avec l’événement », note M. Laliberté.

Membre du comité organisateur, la jeune Olivia Brunel paraît pour sa part ravie de l’expérience qu’elle vit en compagnie de son professeur et de ses collègues de classe. « Je participe à cette course à tous les ans en famille et je trouve ça très plaisan », lance-t-elle.