Des centaines de résidences dans le noir

Des centaines de foyers ont été privés d’électricité jeudi en Estrie à cause des forts vents et de la pluie abondante.

Jeudi en fin de journée, plus de 600 clients d’Hydro-Québec demeuraient dans le noir en Estrie. De nombreux employés de la société d’État étaient cependant à l’œuvre et le nombre des foyers touchés était en constante baisse.

« Les grands vents et les fortes pluies sont à l’origine des pannes de courant sur tout le territoire du Québec. Entre autres, des branches se sont alourdies à cause de la pluie et sont tombées sur les fils. Et il y a aussi des arbres entiers qui sont tombés sur le réseau électrique », indique Nadine Jeannotte, porte-parole d’Hydro-Québec.

Selon les informations disponibles sur le site internet d’Hydro-Québec, les dernières pannes en cours dans la région touchaient notamment des résidents des secteurs de Magog, Potton, Cookshire et Saint-Camille.

Malgré ces pannes, la région a tout de même été relativement épargnée. La Montérégie et le secteur de Québec ont notamment connu davantage d’interruptions de courant.

« Les vents ont soufflé jusqu’à 90 kilomètres à l’heure près de Québec. C’est assez exceptionnel comme situation ce qu’on a vu à travers le Québec aujourd’hui (jeudi) », a affirmé Nadine Jeannotte.

Celle-ci a ajouté que le travail du personnel d’Hydro-Québec était complexe puisque les pannes se sont multipliées. « Souvent, une réparation dans un secteur donné permet de rétablir le courant pour beaucoup de monde. Mais, cette fois-ci, les bris sont tellement nombreux que chaque réparation a un impact plus limité pour la clientèle. »

La porte-parole d’Hydro-Québec était incapable de dire quand les derniers clients seraient rebranchés.