Les conditions routières sont devenues difficiles mercredi avant-midi en Estrie.

Des automobilistes pris par surprise par la météo

La météo a pris des automobilistes estriens par surprise, mercredi matin. Les conditions routières étaient difficiles et on rapportait quelques accidents et accrochages.

Certaines rues et routes de la région sont devenues glissantes sous l’effet de la neige qui s’est mise à tomber par vagues au cours de l’avant-midi. 

Du côté d’Environnement Canada, on avertissait qu’un «vigoureux front froid» allait traverser le Québec mercredi. On prévoyait des averses de neige parfois fortes qui allaient  affecter plusieurs régions du sud du Québec dont l’Estrie. L’accumulation a atteint cinq centimètres.

Cette neige combinée aux vents forts allaient réduire fortement la visibilité en créant de la poudrerie. Les rafales ont atteint les 60 km/h en après-midi. Les températures étaient à la baisse avec un refroidissement éolien pouvant aller jusqu’à moins 21 en après-midi.

Après le passage de ce front, les températures ont chuté rapidement, précise-t-on. Jeudi, le maximum sera de moins 13 degrés et de moins 23 la nuit suivante, explique André Cantin, météorologue. On pourra toutefois jouir des rayons du soleil.

Suivra un réchauffement des températures à partir de vendredi. Le mercure devrait remonter au-dessus des normales, pour connaître «un avant-goût du printemps» en fin de semaine.