Afin de pousser les Estriens à reconnecter avec la nature et tomber amoureux de ses bienfaits, une kyrielle d’activités gratuites en plein air s’invitera dans les paysages de la Vallée de la Coaticook ce samedi, question de célébrer la biodiversité, passer du temps à l’extérieur et faire le plein de nature. D’autres activités sont aussi prévues ailleurs dans la région.

Des activités gratuites pour se reconnecter avec la nature

Afin de pousser les Estriens à reconnecter avec la nature et tomber amoureux de ses bienfaits, une kyrielle d’activités gratuites en plein air s’invitera dans les paysages de la Vallée de la Coaticook ce samedi, question de célébrer la biodiversité, passer du temps à l’extérieur et faire le plein de nature. D’autres activités sont aussi prévues ailleurs dans la région.

De nos jours, il est estimé qu’une personne passe environ 90 % de son temps dans un environnement bâti, c’est-à-dire sous un toit et entre quatre murs. Il en résulte un déséquilibre lié au manque de contact avec l’extérieur, communément appelé le « déficit nature ». Or, un contact régulier avec la nature participe au bien-être physique et psychologique, a un effet positif sur la santé cardiaque, la créativité, l’estime de soi, la gestion du stress et la santé mentale, mais également sur le développement des fonctions cognitives.

« Une personne qui est régulièrement en contact avec la nature a tendance à s’en soucier et à vouloir la préserver, explique Jacinthe Caron, directrice générale du Conseil régional de l’environnement de l’Estrie. En rappelant l’importance de la nature au cours de cinq Journées de la Nature, nous souhaitons éveiller des consciences et redonner aux citoyens et citoyennes l’amour de leur environnement naturel. »

Faisant écho à la Journée internationale de la diversité biologique, qui a eu lieu le 22 mai, l’événement se veut un mouvement régénérateur du lien entre l’humain et la nature, en faveur de la biodiversité. 

« Selon la Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques, une espèce sur huit, animale et végétale, risque de disparaître à brève échéance. Il est donc urgent et bénéfique de renouer avec la nature et d’amener nos enfants à s’y sentir bien », affirme-t-elle avec vigueur. « De plus, 84 % des jeunes et tout-petits aimeraient faire plus d’activités en plein air s’ils en avaient l’occasion. »

Randonnée et pêche gratuite

Dans le cadre des Journées de la Nature, le parc de la Gorge de Coaticook ouvrira ses portes gratuitement aux randonneurs pédestres de 10 h à 16 h. Sur place, les visiteurs pourront arpenter les sentiers à leur guise ou en apprendre plus sur le parc en participant à des visites guidées. 

« On offre l’entrée au parc gratuitement pour tous, car c’est également une journée portes ouvertes pour les citoyens, on veut faire découvrir nos attractions au plus de gens que possible, indique Caroline Sage, directrice générale du parc de la Gorge. Des visites guidées d’une heure et demie vont être offertes pour faire découvrir l’ensemble de nos sentiers au public ainsi que pour expliquer l’historique de la gorge et de sa fondation, en plus de parler des barrages et des usines qui y ont été construits. On veut faire découvrir le parc sous tous ses angles, particulièrement ceux qui sont méconnus. »

Une activité d’initiation à la pêche aura lieu simultanément au parc Découverte nature de Baldwin. Les participants n’auront qu’à payer les poissons pêchés et pourront faire le plein d’énergie avec des collations santé. 

« On fait visiter notre pisciculture à la fine pointe de la technologie, après quoi les participants peuvent pêcher leurs propres poissons et les cuisiner sur place. Tous les assaisonnements, fines herbes, sauces, papiers d’aluminium et couverts sont fournis avec la cuisson. Il est aussi possible d’acheter des sachets de riz ainsi que des brochettes de porc ou de poulet pour compléter votre repas. Les participants peuvent également apporter leurs prises à la maison. »

Des entreprises agroalimentaires et culturelles de la région offriront aussi des visites gratuites. On y retrouve Miel Pur Délice, la Ferme les Broussailles, les Créations de Bonnie, le Verger Gros Pierre, la savonnerie Main de nature, le Centre d’Art Rozynsky et la Fête de la magie. 

« Les visiteurs courent la chance de gagner un grand prix d’une valeur de 1000 $ ou deux autres prix d’une valeur de 300 $. Pour participer, les gens devront se rendre chez les entreprises participantes et prendre une photo. Les photos devront ensuite être publiées sur les comptes Instagram ou Facebook de la Vallée de la Coaticook en utilisant le mot-clé #découvrirlavallée, précise Mme Sage. Les chances sont augmentées lorsqu’un visiteur publie une photo de trois entreprises participantes différentes. »

Pour tous les détails sur la programmation : www.journeesdelanature.com