Plusieurs citoyens ont exprimé leur mécontentement, lors de la dernière assemblée du conseil municipal d’Austin, après avoir constaté qu’ils paieront plus cher pour le déneigement du réseau routier au cours des prochaines années.

Déneigement à Austin : des critiques envers le conseil municipal

Plusieurs citoyens ont exprimé leur mécontentement, lors de la dernière assemblée du conseil municipal d’Austin, après avoir constaté qu’ils paieront plus cher pour le déneigement du réseau routier au cours des prochaines années.

La municipalité d’Austin a accordé, en septembre dernier, un contrat de déneigement d’une durée minimale de trois ans à l’entrepreneur Stanley Mierzwinski, le seul soumissionnaire à s’être manifesté au terme d’un appel d’offres en bonne et due forme. Le contrat prévoit que tous les chemins publics du territoire municipal seront déneigés, mais deux secteurs ayant un statut particulier sont facturés séparément.

Les deux secteurs à statut particulier concernés sont ceux des développements Quatre-Saisons et du Lac-Webster. Ces deux zones sont sillonnées par des « chemins de tolérance », c’est à dire des routes privées dont l’entretien en hiver est exceptionnellement assuré par la municipalité.

Or voilà, pendant des années, les coûts de déneigement de ces deux secteurs étaient répartis entre tous les résidents d’Austin. Les gens des développements Quatre-Saisons et du Lac-Webster payaient donc la même chose que large majorité des contribuables de la municipalité pour le déneigement des routes. Mais Austin a décidé de changer cette façon de faire en invoquant le principe de « l’utilisateur-payeur ».

« En sortant les deux développements de l’entente principale, ça nous permet d’avoir un meilleur prix pour l’ensemble des contribuables », fait valoir la mairesse d’Austin, Lisette Maillé. 

Mme Maillé confie que son administration a « plus d’une fois entendu dire, dans les dernières années, que des entrepreneurs étaient réfractaires à l’idée d’acheminer une soumission pour le déneigement de tout le territoire d’Austin justement à cause de ces deux secteurs. » Ces commentaires ont semble-t-il en partie orienté la décision de la municipalité.

À la lumière des informations obtenues, ce sont principalement les citoyens du développement Quatre-Saisons qui digéreraient mal le changement. Chaque propriétaire de maison de cette zone verra sa facture de déneigement local passer de 377 $ à 485 $, pour une augmentation légèrement supérieure à 28 pour cent.

« Quand, pour garder le taux de taxe le plus bas possible, on se met à facturer séparément des services aux uns et aux autres sous prétexte que c’est plus cher ici et moins par-là, on déchire tranquillement le tissu de notre communauté, qui demeure fragile parce que composé de gens venant de tous horizons », a déploré le groupe Les contribuables d’Austin dans sa dernière infolettre.

Lisette Maillé ne ferme toutefois pas la porte à des aménagements dans le futur, d’autant plus que la facture du déneigement a grimpé de 38 pour cent à Austin avec l’octroi du plus récent contrat de déneigement à Stanley Mierzwinski. « On devra revoir notre stratégie », admet-elle.