Michael Harvey a pris part au Défi têtes rasées Leucan pour honorer sa petite sœur.

Défi têtes rasées à Magog : succès et émotions au rendez-vous

C’est dans un élan collectif de solidarité que les gens ont participé en grand nombre au Défi têtes rasées de Leucan des pompiers de Magog. Les motivations des participants n’étaient pas toutes les mêmes, mais leur regard émotif transmettait la même fierté d’avoir contribué à la cause.

Il s’agissait de la 18e édition du Défi têtes rasées de Leucan, et celui des pompiers de Magog a été un succès, récoltant une somme de 23 160 $, alors que l’objectif était de 20 000 $.

Sous un chapiteau blanc dans le stationnement des Galeries d’Orford, les participants se faisaient raser les cheveux, en brandissant fièrement un chèque indiquant la somme qu’ils avaient récoltée.

« Tout s’est très bien déroulé. Les gens ont participé en très grand nombre et l’ambiance était très bonne. Il faut dire qu’on a vu beaucoup de jeunes participer cette année et ça change la dynamique », a lancé Serge Collins, directeur du Service des incendies de Magog et président d’honneur du Défi.

Parmi ceux qui ont sacrifié leurs cheveux pour la bonne cause, on compte un jeune de 15 ans, Michael Harvey.

« J’ai participé au Défi pour ma sœur, pour qui c’est son anniversaire aujourd’hui. Puisqu’elle a eu des problèmes de santé et que Leucan a été présent pour elle, je voulais pouvoir l’honorer à ma manière », a-t-il expliqué.

Pour la mère de Michael, le sentiment de fierté de voir son fils participer au Défi était immense.
« C’est un paquet d’émotions, son geste démontre toute sa bonne volonté. Pour nous, Leucan c’est une grande famille et ils ont fait beaucoup pour ma fille », a-t-elle indiqué.

Le Défi a aussi été relevé par un duo composé de Lina Fournier et de son fils Colin Audet, qui a récolté une somme de 1 000 $.

« Il y avait beaucoup d’émotions dans le fait d’y participer ensemble. Nous avions tous les deux déjà pris part au Défi, mais il s’agissait de la première fois en duo. Colin et ses amis y participent depuis la perte d’un de leur ami il y a quelques années », a-t-elle mentionné.

Leucan est une alliée de centaines de membres dans la région touchée par le cancer pédiatrique. Elle offre du soutien aux familles et du financement en recherche clinique.