Les meilleures équipes d’attelage de chiens au Québec devraient s’affronter au Défi de la Gosford les 10 et 11 février. Sur la photo, Dominic Gagnon, nouveau directeur général de la Caisse de Lac-Mégantic-Le Granit, Guy Brousseau, maire de Saint-Augustin-de-Woburn, Bernard Saucier, président fondateur de l’événement, Sophie Dorval, représentante de Câble Axion et Flore Bouchon, attachée politique du député de Mégantic, Ghislain Bolduc.

Défi de la Gosford : la neige se fait attendre

La faible couvert de neige au mont Gosford menace de venir perturber la 18e édition du Défi de la Gosford, une course d’attelage de chiens de niveau provincial, qui doit se dérouler les 10 et 11 février à Saint-Augustin-de-Woburn. L’événement prévoit accueillir plus de 60 coureurs et recevoir entre 500 et 1000 visiteurs.

Le couvert de neige se fait attendre cette année, mais la réputation de la région pour sa neige abondante permet aux organisateurs de garder espoir d’offrir une piste de qualité. « Dans un cas extrême où le couvert de neige ne serait pas satisfaisant, il serait possible de reporter la course les 3 et 4 mars », explique Bernard Saucier, président de l’événement qui offrira une bourse de 10 000 $ aux participants.

Mais si tout va bien, les meilleures équipes au Québec devraient offrir un excellent spectacle au mois de février.

« On attend bien sûr les meilleures équipes québécoises, mais aussi celles des autres provinces canadiennes et même des États-Unis », affirme Bernard Saucier.

Plusieurs aménagements sont prévus pour les familles comme des jeux gonflables, un feu de camp, une glissade, des randonnées guidées en raquettes et un BBQ hivernal sous une tente chauffée.

Les courses de skijeoring sont reprises en 2018. Ainsi, une quinzaine d’équipes devraient prendre le départ sur leurs skis de fond tirés par un ou deux chiens. Cette discipline a beaucoup plu aux visiteurs par le passé.