En mars 2018, le couple d’Alain Bouffard et de Pauline Carrier avait été honoré par <em>La Tribune</em> en se voyant décerner un Mérite estrien.
En mars 2018, le couple d’Alain Bouffard et de Pauline Carrier avait été honoré par <em>La Tribune</em> en se voyant décerner un Mérite estrien.

Décès de l’agriculteur Alain Bouffard

Le monde agricole estrien est en deuil avec le décès subit du producteur Alain Bouffard. M. Bouffard est décédé le 18 mai à son domicile de Stanstead-Est, à l’âge de 69 ans.

Alain Bouffard s’était fait connaître pour avoir mis sur pied une entreprise agricole d’envergure en plus d’avoir élevé une famille de 12 enfants avec sa conjointe Pauline Carrier.

Il exploitait une ferme d’élevage comptant des centaines de bovins.

La ferme familiale a pris de l’expansion, au fil des années, impliquant plusieurs des enfants du couple ayant uni leur destinée en 1970.

Pour écouler une partie de la production de l’exploitation, trois boucheries ont été démarrées par la famille. Deux Face de bœuf se trouvent sur le territoire de la ville de Sherbrooke et la troisième a pignon sur rue dans le village d’Ayer’s Cliff.

Sur Facebook, l’équipe de la Boucherie Face de Bœuf a annoncé le décès de cet homme « aux mille et un projets » à qui on doit celui d’avoir fondé cette entreprise. On le décrit comme « un homme de cœur, travaillant et honnête. Il était fier de sa profession d’agriculteur et a transmis sa passion à plusieurs. Il nous manque déjà, bon repos Papa! »

De même, la Fédération de l’UPA-Estrie a fait part de la tristesse de la nouvelle pour toute la communauté agricole de la région. « Toutes nos sympathies à Pauline et à la grande famille Bouffard », a-t-on indiqué.

L’entreprise familiale produit aussi du foin, effectue du transport de marchandises et exploite une petite érablière.

L’hiver dernier, on apprenait que l’éleveur bovin Alain Bouffard avait investi dans le développement de l’abattoir de la famille Lamarche de Racine.

En mars 2018, M. Bouffard et Mme Carrier avaient été honorés par La Tribune en se voyant décerner un Mérite estrien. 

Alain Bouffard laisse aussi dans le deuil de nombreux petits-enfants. 

La famille accueillera ceux qui désirent rendre un dernier hommage à Alain sur la propriété familiale au 9 chemin Corey, Stanstead-Est, vendredi de 14 h à 16 h et de 18 h à 20 h ainsi que samedi de 12 h à 14 h. La cérémonie funéraire suivra en toute intimité de la famille.

Afin de permettre à la famille de bien vivre ce moment avec quiétude, les règles exigées par la santé publique seront de mise en tout temps, soit le lavage des mains sur place, distanciation de deux mètres, aucune accolade ou poignée de main et fluidité des condoléances. Le port du masque est recommandé.

En guise de sympathies, des offrandes de messes seraient appréciées par la famille, mentionne-t-on dans l’avis de décès.