De nouvelles responsabilités pour Alain Rayes

Porte-parole en matière de Sécurité publique et de Protection civile depuis son élection, le député conservateur de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, s'est vu confier de nouvelles responsabilités, mercredi, la chef par intérim, Rona Ambrose, le nommant porte-parole adjoint aux Affaires étrangères.
L'ancien maire de Victoriaville considère cette nouvelle nomination comme une promotion. Il l'accueille d'ailleurs très favorablement.
«Je suis très reconnaissant des opportunités que m'offre le Parti conservateur depuis que j'ai été élu. À titre de porte-parole adjoint aux Affaires étrangères, je pourrai continuer de parfaire mes connaissances et ainsi mieux représenter la population canadienne et les citoyens de ma circonscription», dit-il.
Le député de Richmond-Athabaska ne devrait pas chômer dans ses nouvelles fonctions puisque le ministère des Affaires étrangères a été clairement identifié comme une pierre angulaire du gouvernement Trudeau. Il devra en découdre avec son vis-à-vis Stéphane Dion qui a un agenda ambitieux en la matière.
«La sécurité, le développement économique, le développement social, les droits de la personne, la diplomatie, voilà autant de choses qui découlent de ce ministère fort important. Je veillerai donc à remplir mes nouvelles responsabilités de façon à ce qu'au-delà des grands discours, le Canada continue d'être un pays qui agit dans l'intérêt des Canadiens et de ses partenaires internationaux», continue-t-il.