De l’essence à moins de 1,10 $ le litre pour Noël?

Les pétrolières ne semblent pas vouloir faire de cadeau aux automobilistes estriens en maintenant leur prix à 1,14 $ le litre.

À quelques heures du début des vacances des Fêtes et des longs trajets pour se rendre chez la parenté, le prix pourrait être sous la barre du 1,10 $, selon le CAA-Québec. Son « prix réaliste » se situe à 1,09 $.

À lire aussi: Le prix de l’essence pourrait encore baisser

Dans plusieurs autres régions québécoises, comme au Centre-du-Québec et à Montréal, le carburant ordinaire est vendu sous le 1,10 $ par les détaillants.

Le prix de 1,14 $ le litre est dans le paysage estrien depuis le début de décembre. Il avait fléchi, mais le « prix réaliste » se situait à 1,11 $ à la fin novembre.

En Estrie à la mi-octobre, le prix affiché se situait à 1,29 $ le litre pour le carburant ordinaire.

Prix à la consommation

La croissance des prix à la consommation a considérablement ralenti le mois dernier et l’inflation s’est établie à 1,7 % en raison de l’atténuation des pressions liées à la hausse des prix de l’essence, a indiqué mercredi Statistique Canada.

Ces plus récentes données de l’agence fédérale montraient la plus faible inflation d’une année à l’autre depuis janvier 2018. La lecture de la hausse des prix était en outre beaucoup plus faible que celle de 2,4 % du mois d’octobre. L’inflation pour septembre avait été de 2,2 %.

Les économistes s’attendaient à une progression de 1,8 %, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

Les prix de l’essence à la pompe ont reculé de 5,4 % par rapport à l’an dernier en raison de la baisse mondiale des cours du pétrole. Il s’agit de la première baisse d’une année à l’autre de l’essence depuis juin 2017. En conséquence, la croissance des prix a ralenti dans toutes les provinces.

En excluant les prix de l’essence, l’inflation a atteint 1,9 % en novembre. Avec La Presse canadienne