De la neige après un record de froid

Les Estriens devront une fois de plus composer avec les éléments. Après la neige de mardi et le froid intense de ce milieu de semaine, des précipitations solides sont attendues dans les prochaines heures.

Selon Environnement Canada, il pourrait tomber environ 20 centimètres de neige à partie de la nuit de jeudi à vendredi, une situation assez exceptionnelle pour ce temps-ci de l’année.

À lire aussi: La neige rend les conditions routières difficiles

Après la neige, le froid envahit la région

Dans la file d'attente à 5h30 pour faire poser ses pneus d'hiver [VIDÉO]

Les canons démarrent dans les stations de ski de l'Estrie

La neige gruge le budget

«Peut-être plus de neige par endroit», prévient Alexandre Parent, météorologue à la société d’État.

«Au matin vendredi, il devrait y avoir de cinq à huit centimètres au sol. La bonne nouvelle, c’est que ça sera moins venteux. Il fera quand même moins trois ou moins quatre degrés.»

Un bulletin météorologique spécial est en vigueur pour l’Estrie. La neige affectera tout le Québec vendredi. Une dépression en provenance des États-Unis affectera le sud du Québec à compter de la nuit de jeudi à vendredi. Une autre en provenance de l’Ouest canadien s’y jumellera.

Des quantités significatives de neige pourraient tomber, en particulier le long des Appalaches, mais il y a encore beaucoup d'incertitude sur celles-ci, ajoute-t-on. L'accumulation rapide de neige rendra les déplacements difficiles. Il pourrait y avoir des répercussions importantes sur la circulation à l'heure de pointe en zones urbaines.

«Nous serons pris entre deux dépressions, fait remarquer M. Parent. Il s’agira de notre troisième système dépressionnaire en une semaine sur la région.»

«La neige va s’accumuler à ce qui est tombé sur l’Estrie mardi. On parle encore d’une vingtaine de centimètres, comme dans le secteur Orford.»

Record de froid

Cela s’ajoute à un record de froid pour un 14 novembre. Avec un moins 10 degrés comme maximum mercredi, on a battu la marque établie en 1967, ajoute le spécialiste. «La normale à ce temps-ci de l’année le jour est de 3 degrés et de moins 4 degrés la nuit», analyse-t-il.

«C’est un froid exceptionnel. On est déjà en hiver!», lance-t-il.

Les couvreurs ont eu du fil à retordre à cause du vent et du froid vendredi matin sur l'édifice Clark et fils situé sur la rue College.