La présidente de la Chambre de commerce et d’industrie Caroline Thibeault, les propriétaires du Jean Coutu de Coaticook Marie-Ève Ouimette et Marie-Noël Dupont, ainsi que la présidente de la Fondation du CSSS Nancy Couture ont solidifié leur partenariat en renommant le tournoi caritatif annuel.

CSSS de Coaticook: le tournoi de golf prend le nom de Jean Coutu

Afin de souligner la contribution importante de l’entreprise à l’événement depuis les quatre dernières années, la Fondation du CSSS de la MRC-de-Coaticook a décidé de renommer son tournoi de golf annuel en l’honneur de Jean Coutu.

Depuis 2006, la Fondation du CSSS de la MRC-de-Coaticook organise un tournoi de golf comme principale activité de financement. La formule du tournoi a été bonifiée au cours des quatre dernières années par l’organisation d’un encan silencieux permettant d’amasser des fonds additionnels, à l’initiative des propriétaires du Jean Coutu de Coaticook Marie-Ève Ouimette et Marie-Noël Dupont. 

« L’idée nous est venue de nos collègues de Sherbrooke, expliquent les propriétaires de la succursale de Coaticook. Chaque année, les propriétaires des différents Jean Coutu organisaient un encan silencieux lors du tournoi de golf de la Fondation du CHUS. On s’est dit que ça serait une bonne idée d’amener ça ici à la maison! » 

Leur travail a permis de récolter plus de 58 000 $ lors des quatre dernières éditions du tournoi de golf, portant les montants totaux engendrés par le tournoi à près de 50 000 $ par année avec l’encan. 

« On met toutes sortes de choses à l’encan. Que ce soit des bouteilles de vin qu’on ne trouve pas à la SAQ, des tracteurs jouets pour enfants ou un souper fait par un chef cuisinier à la maison, il y en a pour tous les goûts. Ça rajoute un volet additionnel au souper et au tournoi », relate Mme Ouimette. 

Cet exploit leur vaut l’honneur d’être la première entreprise à voir son nom être associé au nom du tournoi depuis sa fondation, maintenant appelé Tournoi de golf Jean Coutu au profit de la Fondation du CSSS de la MRC-de-Coaticook. 

« Ça nous fait plaisir de souligner leur travail acharné et leur contribution au fil des années », annonce la présidente de la fondation, Nancy Couture. « Les filles ont vraiment fait de l’excellent travail avec l’encan, ça méritait d’être souligné. »

Bienfaits visibles

En plus de vouloir aider leur communauté à vivre en santé, les propriétaires du Jean Coutu de Coaticook ont vu de leurs propres yeux les bienfaits créés par la Fondation du CSSS et son impact sur la population. 

« Ce n’est pas seulement en faisant affaire avec nos clients qu’on réalise le bon travail de l’hôpital et de la Fondation, affirme Marie-Ève Ouimette. On le voit de nos propres yeux quand on va voir nos proches à l’hôpital. La murale réalisée aux soins palliatifs est un des multiples exemples du bon qu’a créé la Fondation. »