Philippe Couillard en table éditoriale à La Tribune, en compagnie de sa candidate Annie Godbout.

Couillard confiant de gagner dans Richmond

Le chef libéral Philippe Couillard se montre peu inquiet du fait que sa candidate dans la circonscription de Richmond, Annie Godbout, arrive au troisième rang dans les intentions de vote, loin derrière son adversaire de la Coalition avenir Québec André Bachand.

En table éditoriale à La Tribune mercredi, M. Couillard s’est plutôt dit confiant que le bilan de son gouvernement et les propositions «concrètes pour les citoyens» que toute l’équipe libérale amène dans cette campagne sauront convaincre les électeurs.

Lire aussi: Sondage Mainstreet-GCM dans Richmond: Bachand loin devant

«Vous ne serez pas surpris de m’entendre dire que les sondages n’attirent jamais de commentaires publics de ma part parce qu’ils ont été tellement variables dans le passé, à tous les niveaux. Ma propre expérience m’a montré que c’est plus ou moins fiable quant aux résultats finals de l’élection», a-t-il d’abord réagi.

«Ce que je sais par contre, c’est qu’avec l’équipe qu’on a en Estrie, qu’on avait et qu’on va avoir (...), je suis heureux de me présenter dans n’importe quelle circonscription.»

Rappelons que selon ce sondage, l’ex-député fédéral conservateur et ex-maire d’Asbestos André Bachand, qui porte les couleurs de la Coalition avenir Québec dans Richmond, récolte trois fois plus d’appuis que Mme Godbout, une entrepreneur et conseillère municipale à la Ville de Sherbrooke.

Après répartition des indécis en fonction du parti vers lequel ils sont davantage enclins à se tourner, M. Bachand obtient 46,4 % des intentions de vote, la péquiste Véronique Vigneault 21,3%, la libérale Annie Godbout 12,6 % et la solidaire Colombe Landry 9%.

Le coup de sonde donné par Mainstreet pour le compte du Groupe Capitale Médias a été mené le 30 août auprès de 510 électeurs et comporte une marge d’erreur de 4,3%.

Plus de détails à lire dans notre édition papier de jeudi.