Le coup de pouce de 350 000 $ accordé par Développement économique Canada ne fait que des heureux à Maricourt, dont Pierre Breton, député de Shefford, Stéphane Cormier, directeur recherche et developpement de Cordé électrique, Lise Déziel, présidente Cordé Électrique, et Robert Ledoux, maire de Maricourt.

Cordé Électrique tisse des liens

Une aide financière de 350 000 $ a été accordée par Développement économique Canada à l’entreprise Cordé Électrique pour améliorer l’efficacité énergétique de ses opérations. L’annonce a été faite sur place mercredi matin par le député de la circonscription fédérale de Shefford, Pierre Breton, dans les locaux de l’entreprise de Maricourt spécialisée dans la fabrication de fils et de harnais électriques.

« Cordé Électrique est une entreprise innovante qui contribue activement au dynamisme économique de la région de l’Estrie. Les fonds accordés lui permettent d’acquérir de l’équipement plus performant, d’augmenter sa productivité et de mettre en œuvre un plan de commercialisation pour percer le marché au sud de la frontière. Le projet a déjà des effets positifs pour la municipalité de Maricourt, la grande région de Valcourt et toute l’Estrie. Cordé Électrique a d’ailleurs une place d’affaire à Sherbrooke », déclare le député fédéral.

Afin de contrer le manque de main-d’œuvre auxquelles font face plusieurs entreprises de la région, Cordé Électrique a décidé de s’ouvrir vers d’autres municipalités. « Pour monter ce que l’on appelle des kits, l’humain est indispensable. Le robot qui existe n’est pas assez intelligent pour remplacer l’être humain. C’est pourquoi nous avons besoin de beaucoup de main d’œuvre pour ce qui est de l’assemblage et le recouvrement des harnais », explique Lise Déziel, présidente-directrice générale de Cordé Électrique.

L’entreprise est passée de 4 à 45 employés de 2010 à 2016.

« On a créé une cellule à Sherbrooke pour effectuer la deuxième et la troisième partie de la production. Le noyau technologique demeure à Maricourt et l’assemblage se fera éventuellement dans des sites satellites », ajoute Lise Déziel.
Présent à la conférence de presse, le maire de Maricourt Robert Ledoux se dit « très fier de l’entreprise avec qui la Ville a dû travailler pour instaurer l’internet haute vitesse dans la municipalité ».

Créée en 2010, Cordé Électrique ne cesse de croître. « On vient de réaliser notre quatrième phase d’agrandissement. Les bureaux ont été agrandis pour accueillir une équipe technique élargie. Nous avons pris un grand virage technologique au niveau de l’informatique, de l’informatisation de nos processus de production et c’est avec ce système qu’on a gagné le prix Entreprise de l’année — Accroissement de la productivité aux Mercuriades 2017. Le projet avec Développement économique Canada prend fin bientôt et ce n’est que le début d’un autre processus », assure la présidente et directrice de l’entreprise.

Ses principaux clients sont BRP, Groupe environnemental Labrie, Venmar et Campagna.