Le directeur des services extérieurs, Simon Morin, le chef de division d'Hydro-Coaticook, Sylvain Breault, le conseiller municipal, Simon Madore, le maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux Maire et la conseillère municipale, Sylviane Ferland, s'étaient réunis afin de présenter le futur Poste 120kV.

Coaticook solidifie son réseau électrique

Un investissement de plus de 10 millions de dollars a été annoncé, mercredi avant-midi, à Coaticook. La Ville a dévoilé son projet du Poste 120 kV, qui lui permettra d'avoir un meilleur réseau électrique. Ce projet permettra notamment à Coaticook de reprendre des clients qui ont dû être débranchés d'Hydro-Coaticook dans le passé, par manque de capacité. De plus, la Ville pourra acheter l'électricité à un meilleur prix.
Le maire sortant de Coaticook, Bertrand Lamoureux, se réjouit de cet investissement. « Nous avons dû prendre une décision, explique-t-il. Nous allions bientôt atteindre la puissance maximum de 30 mégawatts qu'Hydro-Québec peut nous fournir. Le nouveau poste de transformation aura une capacité de départ de 45 mégawatts, et pourra être augmenté au besoin », continue-t-il.
Les hivers froids des dernières années ont eu leur poids dans la balance. En effet, le réseau électrique a connu un achalandage hors du commun, selon le directeur des services extérieurs de la Ville de Coaticook, Simon Morin. « Ce qui a donné le coup de barre, c'est qu'on a eu des hivers froids dans les dernières années. On a atteint des pointes presque critiques. Si la centrale avait flanché, on aurait peut-être dû interrompre l'électricité à certaines personnes », affirme-t-il.
Stabilité
Selon le chef de la division Hydro-Coaticook à la Ville de Coaticook, Sylvain Breault, le poste de 120 kV viendra donner une meilleure stabilité électrique. « On rentre à une plus haute tension et on aura des sorties à plus basse tension. Au final, ça nous permettra d'avoir une plus grande puissance pour alimenter la ville », indique M. Breault.
De plus, les changements devraient être perçus par les citoyens. « Les résidants de Coaticook constateront une meilleure qualité d'électricité grâce à la présence d'un poste ici, poursuit M. Breault. Il y aura beaucoup moins de fluctuations. On ne sera plus influencés par les autres lignes de distribution d'Hydro-Québec. Il y aura seulement la région de Coaticook sur notre poste. »
M. Lamoureux voit en ce projet une sorte le legs. « C'est mon bébé, le legs que je laisse, mentionne M. Lamoureux. Quand un maire quitte ses fonctions, c'est important de laisser une ville en santé qui progresse vers un meilleur avenir », commente-t-il.
Le projet de plus de 10 millions de dollars, considéré comme étant le plus gros projet de l'histoire de la Ville de Coaticook, devrait être achevé à l'automne 2018. Les travaux s'entameront au printemps.