Grand besoin de médecins de famille à Coaticook.

Coaticook recherche activement des médecins

La clinique médicale de Coaticook met les bouchées doubles afin de recruter des médecins de famille suite au départ de certains médecins, lançant une campagne de séduction sur Facebook et YouTube.

La clinique médicale de Coaticook a lancé jeudi matin une page Facebook, appelée MDaCoaticook, pour démontrer à quel point la pratique médicale dans la MRC est stimulante, innovante et engagée. À compter de la semaine prochaine, des capsules vidéo s’adressant aux nouveaux médecins vont être publiées, présentant les avantages de travailler dans la région.

«Il y a 7000 personnes qui vont tomber orphelin sous peu, soit sans médecin, suite au départ à la retraite imminent de quatre d’entre eux et deux changements de pratique», annonce d’emblée Maxime Perrault, gestionnaire de la clinique médicale de Coaticook, quant à l’ampleur des besoins. «On réalise qu’il faut prendre des moyens extraordinaires pour recruter.»

Le processus de recrutement des médecins est complexe et dépend largement du ministère de la Santé, ce qui peut ajouter des difficultés au processus, poursuit M. Perrault.

«Le ministère de la Santé autorise un certain nombre de postes dans les régions, même si les cliniques en voulaient beaucoup plus. Ce qu’on sait présentement, c’est que le ministère va ouvrir plusieurs postes, sans toutefois savoir le nombre précis et leur nature.»

Afin d’aider au recrutement, la clinique a tout mis en branle pour essayer d’attirer l’attention des médecins vers la région et ses avantages, dans l’espoir de trouver quelques perles rares.

«On a décidé de recruter assez intensément les médecins pour mettre toutes les chances de notre côté. On est allé en rencontrer dans des salons pour les résidents en médecine familiale, on a fait de l’affichage en ville pour que les gens de passage connaissent nos besoins et on a créé notre page Facebook», explique-t-il. «On va mettre quatre capsules en ligne sur Facebook et YouTube, mettant en valeur l’expérience de deux médecins qui sont venus s’installer ici et les valeurs de la clinique et de notre milieu de vie.»

M. Perrault croit que ces efforts vont porter fruit et aider au recrutement de médecins dans la région, l’accès à des soins de santé de qualité étant nécessaire pour attirer des gens dans la région et retenir les habitants.

«Les différentes choses qu’on a faites semblent avoir augmenté notre visibilité auprès des étudiants en médecine, donc on est sur la bonne voie. Si on veut que les gens s’établissent à Coaticook, on doit être en mesure d’offrir des soins de santé de qualité», conclut-il, précisant que la situation inquiète aussi la chambre de commerce ainsi que les élus municipaux.