Le parc de la Gorge de Coaticook a vu l’achalandage de son camping pittoresque augmenter de 15 % en ce début d’année, encouragé par le beau temps et la multitude d’activités connexes offertes sur place, dont le parcours Foresta Lumina.

Coaticook enchante ses visiteurs

Dame Nature s’est montrée généreuse cet été, attirant bon nombre de visiteurs et de campeurs au parc de la Gorge de Coaticook, tout comme les bonifications apportées au parcours de Foresta Lumina.

Un fort achalandage est observé encore une fois cette année par les dirigeants du parc de la Gorge de Coaticook. Le beau temps a aidé à attirer les vacanciers dans ce petit coin de paradis de l’Estrie, reconnu pour ses sentiers de marche et de vélo de montagne en pleine nature. 

« Le mois de juin a été extraordinaire, on a ouvert un peu plus tôt cette année en raison de l’arrivée hâtive de l’été. Les premières semaines de juillet ont été un petit peu plus tranquilles à cause de la chaleur accablante, mais on croit finir le mois en force avec les vacances de la construction. On se croise les doigts pour que la météo demeure de notre côté », espère la directrice générale Caroline Sage quant au volet Foresta Lumina. 

Les commentaires reçus sur les médias sociaux et en personnes sont presque unanimement positifs, selon la femme derrière la venue du parcours enchanté en forêt. 

« Les nouveautés qu’on a ajoutées, tant au centre-ville avec la murale que sur le parcours lui-même, semblent vraiment plaire aux gens, selon leurs dires », remarque Mme Sage. On note que la zone interactive ajoutée l’an dernier ainsi que la projection sont encore le coup de cœur numéro un des visiteurs. » 

« Il y a aussi moins de gens qui passent aux demi-heures cette année pour permettre aux visiteurs de vivre l’expérience pleinement, sans se sentir étouffés par la foule », poursuit-elle. 

Camping achalandé

Du côté du camping, de la randonnée pédestre et de la location de vélos, la dirigeante crédite l’achalandage à la météo clémente depuis le début de l’été. 

« On a vu notre taux d’occupation augmenter de manière très satisfaisante en raison, encore une fois, du beau temps de mai et juin, explique-t-elle. On a augmenté le taux d’occupation de 15 % en juin, malgré le fait qu’il n’y avait que deux semaines de vacances scolaires. » 

« Plusieurs gens reviennent d’une année à l’autre après avoir découvert le parc de la Gorge. Les jeux d’eau et la piscine sont très achalandés, ce qui démontre qu’on a beaucoup de familles parmi nos vacanciers », ajoute-t-elle. 

Le vélo de montagne ne cesse de gagner en popularité, notamment avec l’apparition des fat bikes et d’infrastructures pour pratiquer le sport, ce qu’a remarqué la direction du parc de la Gorge. 

« Je pense qu’on commence à être de plus en plus connu dans ce domaine », confie-t-elle. « Nos pistes étaient de niveau expert et intermédiaire par les années passées, ce à quoi on a remédié ce printemps en aménageant une piste pour les débutants. Les familles nous l’ont demandé et on a été en mesure d’ouvrir la piste à la fin de juin. Les commentaires sont positifs et la clientèle explose. »

Le secteur de la randonnée pédestre est le seul à avoir connu une légère baisse en cette première moitié de saison, la canicule faisant en sorte que les marcheurs ont préféré se tenir près des plans d’eau.