Environ 5 % des patients hébergés en CHSLD ont vraiment besoin de médicaments antipsychotiques, alors qu’en ce moment, de 40 à 60 % des usagers en consomment de façon continue ou occasionnelle.
Environ 5 % des patients hébergés en CHSLD ont vraiment besoin de médicaments antipsychotiques, alors qu’en ce moment, de 40 à 60 % des usagers en consomment de façon continue ou occasionnelle.

CHSLD : Prescrire des médicaments faute de temps

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
« C’est un très bon objectif, mais quels seront les moyens pour le réaliser ? Personnellement, je prescris des antipsychotiques quand je n’ai plus le choix de le faire parce qu’il n’y a pas les ressources humaines suffisantes pour faire autrement. »