Mercredi, le MTQ et la SQ ont tenu une opération spéciale sur l’autoroute 55 à Ulverton afin de sensibiliser les usagers de la route à adopter un comportement responsable et sécuritaire dans les chantiers de construction,
Mercredi, le MTQ et la SQ ont tenu une opération spéciale sur l’autoroute 55 à Ulverton afin de sensibiliser les usagers de la route à adopter un comportement responsable et sécuritaire dans les chantiers de construction,

Chantier : 24 constats d’infraction en quatre heures

En quelques heures mercredi avant-midi, la Sûreté du Québec (SQ) a distribué 24 constats d’infractions dont 23 pour non-respect de la vitesse affichée et un pour dépassement sur l’accotement dans une zone de chantier de construction.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) et la SQ ont tenu de 8h à midi, sur l’autoroute 55 à Ulverton, l’Opération ORANGE afin de sensibiliser les usagers de la route à adopter un comportement responsable et sécuritaire, en respectant les limites de vitesse affichées à l’approche et dans les zones de chantiers.

La SQ a procédé à la surveillance d’un tronçon d’environ huit kilomètres, sur cette autoroute où le ministère des Transports réalise actuellement des travaux d’asphaltage. Le but de l’opération était de s’assurer que les automobilistes respectent la signalisation du chantier en place, notamment la limite de vitesse réduite à 90 km/h en raison des travaux. 

Les entraves occasionnées par les chantiers routiers changent les conditions habituelles de circulation. Les voies peuvent ainsi être rétrécies ou modifiées, rappelle le MTQ. 

« La présence de signaleurs et de travailleurs ainsi que les configurations routières plus contraignantes exigent une attention particulière et un respect rigoureux de la signalisation orange », note un communiqué de presse. 

« Aussi, certains travaux sont effectués par phase, ce qui peut modifier les conditions à tout moment. En somme, la vigilance de chaque conductrice et conducteur est essentielle pour la sécurité de toutes et tous. » 

En plus de la présence policière accrue, des radars photo mobiles sont utilisés pour détecter les excès de vitesse sur certains chantiers ciblés. Depuis 2011, en vertu du Code de la sécurité routière, les amendes sont doublées pour les excès par rapport à la vitesse affichée sur un panneau orange dans les zones de chantiers routiers. 

Depuis le 18 mai 2018, l’amende pour le conducteur d’un véhicule routier qui n’obéit pas aux consignes et signaux d’un signaleur, d’un brigadier ou d’un agent de la paix est doublée. La fourchette des amendes se situe dorénavant entre 200 $ et 400 $. Le nombre de points d’inaptitude est passé de 3 à 4.

C’est à la mi-juin que le MTQ a lancé son chantier d’asphaltage de l’autoroute 55 à la hauteur d’Ulverton.