Gilles Bélanger

Centre de santé de la Vallée Massawippi : Bélanger veut régler le problème

La situation vécue au Centre de santé de la vallée Massawippi (CSVM) ne laisse pas le député d’Orford, Gilles Bélanger, indifférent. Il affirme d’ailleurs déployer des efforts pour que cette clinique de type coopérative, située à Ayer’s Cliff, puisse accueillir un médecin de famille supplémentaire à court terme.

« Ça fait probablement moins de deux semaines que j’ai été informé de la situation au Centre de santé Massawippi, révèle M. Bélanger. Mais j’en ai déjà parlé avec la ministre de la Santé, Danielle McCann, et elle devrait venir elle-même visiter ce centre. »

Le CSVM existe depuis quatre ans maintenant et paraît bien implanté dans le secteur d’Ayer’s Cliff, où il dessert plus de 2000 personnes. Son président, Richard Violette, soutient cependant que l’avenir de la clinique est menacé parce que celle-ci manque de médecins, ce qui l’empêche d’avoir autant de membres qu’elle le désirerait.

D’après Gilles Bélanger, il faudra miser sur une solution globale pour solutionner la problématique identifiée. La solution serait de hausser le nombre de médecins en Estrie et d’amener le CSVM à s’allier à un ou des groupes de médecins de famille de Magog.

« La ministre de la Santé travaille déjà sur le dossier des effectifs dans les régions qui ont moins de médecins que les autres. On n’est pas chôyé de ce côté en Estrie alors on fait partie des secteurs ciblés. Une réorganisation est à prévoir dans la région pour régler le problème existant », confie M. Bélanger.

« Du bon travail »

Quoi qu’il en soit, le député d’Orford se montre élogieux lorsqu’il parle de la clinique d’Ayer’s Cliff, laquelle compte notamment deux médecins de famille, une physiothérapeute, une psychologue, une diététiste et un podiatre. Il considère que cette organisation joue un rôle important dans son milieu.

« Ce centre fait un bon travail. Il propose différents types de services en santé et, de mon point de vue, son offre de soins est complémentaire à ce qu’il y a dans le reste de la région. »

Rappelons que, lundi matin, la municipalité d’Ayer’s Cliff a annoncé qu’elle octroyait une somme de 30 000 $ au centre de santé. Le maire de l’endroit, Vincent Gérin, estime que cette organisation contribue au développement du milieu.