Cas de cruauté animale extrême à Lac-Mégantic

Une troublante affaire de cruauté envers les animaux survenue à Lac-Mégantic a été révélée, jeudi, par la Société protectrice des animaux (SPA) de l’Estrie.

Une troublante affaire de cruauté envers les animaux survenue à Lac-Mégantic a été révélée, jeudi, par la Société protectrice des animaux (SPA) de l’Estrie.

Un individu de Lac-Mégantic devra répondre d’accusations criminelles pour avoir volontairement abandonné deux chiens et un chat. L’individu aurait omis de fournir à trois animaux les aliments, l’eau, l’abri ainsi que les soins convenables et suffisants.

Les inspecteurs de la SPA de l’Estrie ont dû intervenir de toute urgence le 31 janvier dernier pour porter secours aux trois animaux amaigris.

Les deux chiens et le chat se trouvaient dans un état critique. Ils ont été transportés dans un refuge pour recevoir les soins de vétérinaires.

L’un des deux chiens, un boxer croisé d’à peine quatre ans, qui ne pesait que 16 kilos alors que le poids normal est de 35 kilos a dû être euthanasié.

« Ils avaient tout simplement la peau sur les os, carrément squelettiques. L’état de déshydratation fortement avancé dans lequel se trouvait l’un des chiens ainsi que sa faible température corporelle indiquaient malheureusement que ce chien était tout simplement en train de mourir. 

Notre vétérinaire traitante m’a confié qu’il s’agissait du pire cas de maigreur qu’il lui avait été permis de constater durant sa carrière », explique la porte-parole de la SPA Estrie, Geneviève Cloutier par communiqué.

Les trois animaux ont été évalués en fonction d’une échelle surnommée « état de chair » où l’obésité extrême est de 9/9 alors que la normalité est à 5/9. Le boxer croisé qui a été euthanasié a été côté à 0/9, une première dans la carrière de la vétérinaire qui a évalué l’animal.

L’autre chien de race Teckel a été côté à 2/9 sur l’échelle et ne pesait que la moitié de son poids normal. Quant au chat, il a été placé à 3/9 sur l’échelle.

« Heureusement, l’équipe vétérinaire a été en mesure de les sauver, tous les deux. Ils sont présentement au refuge où ils reçoivent toujours des soins, mais leur état est stable. Ils auront un long chemin à parcourir avant d’être complètement remis, mais on ne craint plus pour leur vie », soutient Geneviève Cloutier de la SPA-Estrie.

Elle rappelle l’importance d’offrir tous les soins nécessaires à son animal de compagnie en offrant une alimentation adaptée à sa condition et son âge, de l’eau propre et fraîche ainsi qu’un abri pour les protéger des intempéries.

C’est une plainte reçue à la SPA qui a mené à cette intervention au domicile du propriétaire de ces trois animaux qui se trouvaient dans un état d’amaigrissement extrême.

« Si vous êtes témoins d’une situation de négligence ou si vous êtes seulement suspicieux, n’hésitez pas à communiquer avec vous sans tarder. C’est grâce à ces signalements, tous confidentiels, que nous pouvons porter secours à des centaines d’animaux, ici en Estrie », signale Geneviève Cloutier.