La mairesse d'Orford Marie Boivin

Budget : variations importantes à Orford

ORFORD — Certains citoyens d’Orford auront une agréable surprise en prenant connaissance de leur prochain compte de taxes. D’autres par contre auront sans doute moins de plaisir à parcourir le leur parce qu’ils découvriront qu’on leur demandera un effort plus grand.

De l’aveu même des dirigeants du Canton d’Orford, les sommes qui seront réclamées aux citoyens varieront beaucoup lorsqu’on enverra les comptes de taxes aux citoyens en début d’année 2019.

Pour mieux comprendre, il suffit peut-être de mentionner que 54 pour cent des contribuables de la municipalité seront confrontés à hausse et que les autres apprendront qu’ils auront droit à une baisse.

« Il y a un nouveau rôle d’évaluation foncière cette année et les hausses de valeur des maisons ne sont pas uniformes même entre voisins. Par exemple, autour des lacs, on observe des augmentations moyennes allant de 7 à 13 pour cent. C’est difficile dans un tel contexte de trouver un point moyen », affirme la directrice générale du Canton d’Orford, Danielle Gilbert.

Le taux de taxation qui s’appliquera aux résidences en 2019 a été fixé à 0,5862 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière. Cette année, le taux pour ce type d’immeuble avait été établi à 0,6298 $.

Dans le cas des immeubles non résidentiels, le taux sera de 0,8354 $ par tranche de 100 $ d’évaluation en 2019 tandis que celui pour les terrains vagues desservis atteindra 0,6887 $.

Par ailleurs, la majeure partie des tarifs diminueront. Les contribuables paieront notamment 126,51 $ pour une maison branchée au réseau d’égouts et 117,38 $ pour une résidence profitant du service d’eau potable. Le propriétaire d’un immeuble résidentiel déboursera enfin 159,18 $ pour la collecte des matières résiduelles.

Ainsi, le propriétaire d’une maison de valeur moyenne recevra un compte de taxes de 2291,14 $ si sa demeure est rattachée au réseau d’égouts et à l’aqueduc. La facture pour une résidence identique en zone « non desservie » ne dépassera cependant pas 2078,66 $. Il est question dans le premier cas d’une diminution de 0,3 pour cent. Et d’une hausse de 0,8 pour cent dans le second.

« La population ne s’attend pas à une hausse faramineuse et il faut en tenir compte, fait valoir la mairesse d’Orford, Marie Boivin. Mais les sommes additionnelles que nous irons chercher nous permettront d’améliorer des choses pour les citoyens. »

Entre autres, on investira davantage dans l’entretien des chemins existant sur le territoire de la municipalité. On compte également, grâce à un montant de 75 000 $, pousser plus loin la réflexion concernant la création d’un centre communautaire à Orford, un projet réclamé par la population.