Afin d’accélérer sa croissance, BRP établit un siège social au Texas pour mieux desservir son marché nord-américain. La décision annoncée jeudi n’aura aucun impact à Valcourt, signale le porte-parole de l’entreprise Sylvain Larocque, qui assure que «le siège social mondial de BRP est à Valcourt pour y rester».

BRP établira un siège social au Texas

BRP établit un siège social au Texas pour son marché nord-américain afin d’accélérer sa croissance. Selon la direction, cette décision n’affectera en rien les employés de Valcourt, où le siège social mondial demeurera.

« Le siège social mondial de BRP est à Valcourt pour y rester. Toutes les fonctions mondiales de BRP s’y trouvent, y compris le développement des produits, le design, les finances, le marketing, les communications et les ressources humaines. La décision annoncée aujourd’hui n’a aucun impact à Valcourt », affirme Sylvain Larocque, conseiller principal aux relations avec les médias chez BRP, ajoutant qu’une vingtaine de salariés du bureau de Sherbrooke seront toutefois touchés par cette décision.

« Nous prévoyons que la plupart d’entre eux se verront offrir de nouveaux postes chez BRP. Dans les cas où cela ne sera pas possible, nous verserons aux salariés touchés des indemnités de départ et leur offrirons de l’aide pour trouver un nouvel emploi. Par ailleurs, tous les concessionnaires et clients canadiens continueront d’interagir avec le personnel de BRP basé au Canada », précise M. Larocque.

Le nouveau siège de Plano, en banlieue de Dallas, sera officiellement en fonction au début de 2018. Il jouera un rôle clé pour plusieurs fonctions en Amérique du Nord, notamment en matière de ventes, marketing, services aux concessionnaires, finance et de ressources humaines.

Selon BRP, le Texas est une région tout indiquée pour établir son nouveau siège nord-américain. Situé en plein centre des États-Unis, l’État est situé dans une région élargie qui est un marché de première importance pour l’entreprise. BRP est déjà bien implantée aux États-Unis avec son site de fabrication de moteurs hors-bord Evinrude au Wisconsin.

La décision ne vise pas à déjouer les mesures protectionnistes des Américains.

« C’est purement et simplement une décision d’affaires. Nous réalisons plus de la moitié de nos ventes aux États-Unis et il s’agit d’un marché en pleine croissance pour BRP. Afin d’exploiter notre plein potentiel aux États-Unis, plus particulièrement dans le Sud-Ouest, où la demande pour nos produits est particulièrement forte, nous avons senti le besoin d’avoir plus de ressources sur le terrain. La région de Dallas, qui se trouve au centre des États-Unis, était tout indiquée pour accueillir ce pôle nord-américain. Rappelons que notre filiale Evinrude exploite déjà deux installations de production aux États-Unis », assure M Larocque qui rappelle que le Québec a bénéficié de la croissance de BRP au cours des dernières années.

« BRP est en forte croissance, et cela depuis plusieurs années. Le Québec et plus particulièrement l’Estrie profitent de cette croissance. Au cours des trois dernières années, BRP a créé plus de 300 nouveaux postes au Québec, où l’entreprise emploie actuellement plus de 2500 personnes. Rappelons en outre que BRP investit actuellement plus de 100 millions dans ses installations manufacturières de Valcourt », conclut le conseiller principal aux relations avec les médias.