Le chalet du Sommet de Bromont, montagne d’expériences a été officiellement inauguré le samedi 30 novembre.

Bromont: inauguration du nouveau chalet au sommet de la montagne

La station de ski Bromont, montagne d’expériences (BME) a ouvert officiellement les portes de son tout nouveau chalet du Sommet qui offre une vue à 360 degrés, permettant de voir autant la station vermontoise de Jay Peak que le Stade olympique.

« Quelle est votre première impression ? », a demandé d’emblée le président de BME, Charles Désourdy, aux invités présents pour l’inauguration du chalet du Sommet. Ceux-ci ont répondu d’une seule voix : « Wow ! » 

Avec 80 % de fenestration sur la surface des murs, le bâtiment offre une vue imprenable sur la région, et bien au-delà. Le bâtiment de cèdre blanc et d’architecture contemporaine a une superficie habitable de 12 000 pieds carrés et peut accueillir 316 personnes à l’intérieur et une soixantaine sur la terrasse lors des journées de ski, mais aussi lors d’événements privés.

« La règle numéro un dans la construction d’un chalet c’est d’augmenter le plaisir des skieurs », affirme le président de BME. 

Toutefois, les membres de la famille qui ne skient pas pourront eux aussi profiter des moments en famille au sommet puisque l’Express du Village, la remontée débrayable avec télécabines, leur permettra de rejoindre leurs proches le temps d’un repas ou d’un café « pour créer des souvenirs indélébiles », indique M. Désourdy.

Le maire de Bromont, Louis Villeneuve­, n’était pas peu fier de pouvoir compter sur cet ajout dans sa municipalité : « Quand je suis entré ici, je ne suis déjà pas grand mais je me sentais encore plus petit tellement c’est grandiose, tellement c’est beau. Ce qu’on voit ici ce sont des matériaux nobles, une architecture extraordinaire et c’est une signature pour Bromont. Comme maire de Bromont, en terme de fierté, je me sens un peu comme un géant. »

Respect

Le défi de créer un projet pérenne pour le prochain siècle a été confié à l’architecte Éric Pelletier et son équipe de la firme d’architecture Lemay. 

M. Pelletier a notamment déjà à son actif la conception de la Grande Bibliothèque de Montréal, le Grand Théâtre de Québec, l’aéroport Montréal-Trudeau, et... l’Assemblée nationale du Costa Rica. 

« J’ai été honoré de travailler sur ce projet et c’est une des réalisations dont je suis le plus fier », a déclaré, ému, l’architecte qui a tenu a souligné le travail de ses collègues et de tous ceux qui ont contribué à cette construction. 

Dès les premières esquisses, les responsables du projet ont voulu exprimer le respect du territoire. « Comment ne rien faire sur la montagne et laisser la place à l’entièreté du paysage ? s’est questionné Éric Pelletier. Le projet se résume à un simple trait sur le paysage. »

Projet Altitude 2018-2026

L’Express du Village et le chalet du Sommet représentent ensemble un investissement de 16 millions de dollars, dont 6 millions pour le projet du chalet. Cet investissement s’inscrit dans le projet Altitude 2018-2026, qui bénéficie d’un investissement total de 101 millions. Jusqu’à présent, 37,6 millions ont été investis pour la construction d’une nouvelle glissade d’eau, El Barracuda, l’installation du système numérique de contrôle de carte d’accès, l’Express du Village, les travaux d’entretien des pistes et la bonification de systèmes d’enneigement. 

Plusieurs visites à Québec ont été nécessaires pour convaincre le gouvernement de prendre part au projet, confie Charles Désourdy. Québec subventionne 30 % du projet de 16 millions, soit environ 4,8 millions. Investissement Québec et Desjardins sont aussi des partenaires financiers. 

« C’est grâce à l’aide gouvernementale qu’on peut réaliser des projets comme ça. Le défi est maintenant à nous, comme industrie, de prouver qu’il y a une rentabilité pour que cela amène des projets d’investissement dans l’ensemble des montagnes du Québec », estime M. Désourdy. 

La députée de Brome-Missisquoi et ministre de la Condition féminine, Isabelle Charest, a souligné la vision du projet ancré dans le territoire. 

Le projet Altitude 2018-2026 comprendra aussi la mise sur pied d’un nouveau chalet au pied du Versant du Village, la revitalisation des aires d’accueil, un projet d’hébergement avec un hôtel et des unités de condominum, et de nouvelles activités en montagne. 

Développement durable

Bromont, montagne d’expériences a profité de l’occasion pour dévoiler qu’elle était également la première station de ski pouvant se targuer d’avoir reçu le sceau « Aliments du Québec au menu », puisque celui-ci est composé d’au moins 60 % de produits de la province, dans tous les points de restauration de la montagne. 

Cette certification sera mise de l’avant au chalet du Sommet, puisque toutes les boissons alcoolisées seront québécoises. 

Cette initiative, appuyée par l’Association des stations de ski et l’Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec, a pour objectif de faire de Bromont une destination agrotouristique incontournable. 

L’égout et l’aqueduc de la ville sont connectés directement au chalet du Sommet dans un souci de développement durable, indique par ailleurs Charles Désourdy.

Cette vidéo présente l’évolution de la construction du projet au cours des sept derniers mois :

Le président de Bromont, montagne d'expériences, Charles Désourdy, l’architecte Éric Pelletier, la députée provinciale de Brome-Missisquoi et ministre de la Condition féminine, Isabelle Charest, et le maire de Bromont, Louis Villeneuve, avec la clé officielle du chalet du Sommet.
Le président de Bromont, montagne d'expériences, Charles Désourdy, s’adresse aux invités lors de la conférence de presse.