Le coordonnateur de La Conquête d’automne David Lépine, la diététiste-nutritionniste et porte-parole Geneviève Arbour, Isabelle Rodrigue, la directrice d’Arrimage Estrie Julie Witty Chagnon, Marie-Michèle Côté-Dion, Sarah Frost et Karine Lizée (à l’avant) préparent cet événement qui se tiendra le 7 octobre.

Bouger pour Arrimage Estrie

La troisième édition de La Conquête d’automne sera au profit de l’organisme Arrimage Estrie. C’est ce qu’ont décidé les membres d’Estrie physiquement active et en santé (EPAS) lorsqu’ils se sont demandé à qui devraient bénéficier les profits amassés dans le cadre de cet événement qui se tiendra le 7 octobre sur le site de la mine de Capelton.

Arrimage Estrie a pour mission de favoriser le développement d’une image corporelle positive au sein de la population, et accompagne les personnes aux prises avec un trouble alimentaire ou une préoccupation envers leur corps. L’EPAS fait pour sa part la promotion d’un mode de vie actif et sain, notamment en organisant La Conquête d’automne, qui propose des parcours pour marcheurs, coureurs et cyclistes.

« Il s’agit d’une association naturelle, car il est autant possible d’entretenir une relation complexe avec la nourriture qu’une relation malsaine envers l’activité physique », explique David Lépine, coordonnateur de l’événement. « Les deux peuvent être axées sur la performance et le contrôle. Or, les notions de plaisir, de simplicité et de respect sont très importantes pour nos deux organisations. »

Arrimage Estrie s’est évidemment réjouie de cette contribution, soulignant que l’organisation doit faire des choix difficiles chaque année pour équilibrer son budget, notamment en procédant à des mises à pied pendant la période estivale ou en abandonnant certaines activités. « Chaque dollar amassé pour ou par l’organisme est important et significatif », a confirmé la directrice de l’organisme, Julie Witty Chagnon. « 

L’initiative d’EPAS est d’autant plus appréciée que chaque année, Arrimage Estrie doit combler un manque à gagner d’environ 60 000 $, à l’aide de dons, commandites et événements d’autofinancement. »

Geneviève Arbour comme porte-parole

C’est Geneviève Arbour, diététiste-nutrionniste et fondatrice de la Clinique Nutritive Arbour, qui agira à titre de porte-parole pour l’événement. Mme Arbour, qui est aussi chroniqueuse et auteure, s’intéresse particulièrement à la relation à la nourriture et aux troubles de conduite alimentaire.

« Pratiquant moi-même différentes activités physiques, je suis heureuse de pouvoir contribuer à la promotion de la mission de ces deux organismes. Les valeurs qu’ils véhiculent me rejoignent personnellement et professionnellement. Tous les jours, nous sommes exposés à différents modèles qui nous sont présentés comme étant idéaux et normaux, ce qui peut avoir pour effet de complexifier notre relation à la nourriture et à l’activité physique. Il importe de ramener l’alimentation et l’activité physique à ce qu’elles devraient être : simples, intuitives et amusantes », a-t-elle dit.