Le parcours nocturne Foresta Lumina attire toujours son lot de visiteurs, malgré la pandémie actuelle.
Le parcours nocturne Foresta Lumina attire toujours son lot de visiteurs, malgré la pandémie actuelle.

Bon été touristique à Coaticook

Jean-François Gagnon
Jean-François Gagnon
La Tribune
MAGOG — Les intervenants du secteur du tourisme de la MRC de Coaticook affichent de la satisfaction, et se montrent parfois même comblés, lorsqu’on les questionne au sujet de l’affluence touristique en cette saison estivale 2020, qui évidemment est bien différente des précédentes en raison de la pandémie en cours.

« On a vraiment un bon été, même si on ne battra pas des records, lance d’emblée Caroline Sage, directrice générale du Parc de la gorge de Coaticook et du Parc découverte nature. Il faut comprendre que, à cause de la pandémie, on est passé d’un volume de clients de 325 par demi-heure à 90 avec Foresta Lumina. C’est toute une différence. »

Afin de limiter les pertes, le Parc de la gorge a toutefois décidé d’allonger un peu la période pendant laquelle les visiteurs peuvent déambuler sur le parcours de Foresta Lumina. Les derniers randonneurs en sortent parfois vers 1 h 30 le matin.

Selon l’estimation préliminaire du Parc de la gorge, le populaire parcours nocturne en forêt risquait de recevoir 80 pour cent moins de clients cet été. Mais cette prévision était vraisemblablement trop pessimiste, puisque la diminution observée depuis le début de la saison est davantage de l’ordre de 35 pour cent.

« C’est très bon malgré tout. Et les commentaires des gens sont super. Sur les sentiers, les visiteurs ont l’impression d’être seuls et c’est une chose qu’ils aiment réellement », révèle Caroline Sage.

Mme Sage note par ailleurs que, comparativement à l’habitude, davantage de jeunes adultes âgés de 20 à 30 ans ont choisi de vivre l’expérience offerte par Foresta Lumina cet été.

« Est-ce que cette clientèle va moins dans le sud ou aux États-Unis que dans les années précédentes? C’est une hypothèse. Autrement, on a aussi beaucoup de monde de la région de Québec et des visiteurs provenant d’un peu partout dans le reste de la province. »

Pour sa part, le camping du Parc de la gorge tire bien son épingle du jeu avec une hausse de huit pour cent en juillet. « Et le mois d’août s’annonce aussi bon pour lui. »

Enfin, les amateurs de randonnée pédestre sont particulièrement nombreux à fouler les sentiers du Parc de la gorge cet été. Une augmentation du nombre de randonneurs de 30 pour cent a été constatée en juillet.

Au lac Lyster

Propriétaire du Camping du lac Lyster, Jacques Madore confie n’avoir observé aucune diminution d’achalandage cette saison. « J’ai rajouté 25 nouveaux sites cette année et on est encore plein. On refuse constamment du monde depuis l’arrivée de Foresta Lumina à Coaticook il y a sept ans », dit-il.

Non seulement le Camping du lac Lyster connaît-il une popularité constante, son grand patron affirme par surcroît qu’il ne fait jamais appel à la publicité pour attirer des campeurs. Les produits d’appel touristiques de la région coaticookoise font le travail à ce chapitre.

Et, quand on lui parle de l’avenir, il soutient que l’affluence touristique ne risque pas de diminuer dans son secteur considérant que le Parc découverte nature, situé non loin du lac Lyster, inaugurera de nouvelles installations de près de trois millions $ en 2021. « Ça va juste accroître les affaires », croit M. Madore.