Le député Ghislain Bolduc a accueilli à son bureau de comté lundi les membres du Comité de la route 257, dont sa présidente et mairesse de La Patrie, Johanne Delage, afin de discuter des prochaines étapes à venir dans le dossier de la réfection de la route provinciale, qui est dans un piteux état.

Bolduc portera le dossier de la route 257 au MTQ

Les membres du Comité de la route 257 n’ont pas réussi à obtenir un engagement officiel de la part du gouvernement à la suite de leur rencontre avec Ghislain Bolduc lundi. Le député de Mégantic leur a cependant annoncé qu’il allait rencontrer les dirigeants du ministère des Transports cette semaine pour leur présenter le projet et qu’un suivi serait fait.

Les maires et mairesses de Hampden, La Patrie, Lingwick, Scotstown et Weedon ainsi que le préfet de la MRC du Haut-Saint-François étaient tous présents aux bureaux de comté du député Bolduc pour lui remettre une pétition d’environ 2000 signatures. Des lettres d’appui provenant d’entrepreneurs et de municipalités de la MRC du Granit ont aussi été présentées.

Lire aussi: Route 257 : une pétition de 2000 noms

Sans faire d’annonce ou de promesse quant à la date de reconstruction de la route, le député libéral a promis de porter le dossier à ses collègues à l’Assemblée nationale. « Je vais déposer la pétition à l’Assemblée nationale après avoir vérifié son authenticité de fond en comble pour assurer sa conformité », a assuré M. Bolduc, dont on sait qu’il ne se représentera pas aux élections d’octobre prochain.

Une rencontre
Tout en reconnaissant que le dossier est prioritaire par son importance pour la région entière, M. Bolduc a confirmé qu’il allait rencontrer les dirigeants du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des Transports au courant de la semaine à Québec.

« Étant donné que le cabinet change, mais que l’équipe en arrière reste la même, je vais m’entretenir avec les dirigeants du ministère et non le ministre André Fortin quant au cas de la route 257, a-t-il expliqué. Ce sont eux qui vont faire un suivi directement avec le Comité de la route 257 pour les tenir au courant des développements et des décisions prises ».

Satisfaction
La présidente du Comité de la route 257 et mairesse de La Patrie Johanne Delage s’est dite satisfaite des propos tenus par M. Bolduc lors de leur rencontre, tout en espérant que les démarches seront entamées rapidement. « On comprend que le député n’ait pas pu faire une annonce dès aujourd’hui pour notre dossier, dit-elle. On aimerait cependant avoir une volonté écrite pour s’assurer que le projet va avancer. Je reste très positive et optimiste qu’on va avoir des bonnes nouvelles de la part du ministère sous peu. »

Le maire de Scotstown Dominique Boisvert s’est dit optimiste après la rencontre de lundi, faisant remarquer que le dossier avance à grands pas. « Lorsque j’ai été élu maire de Scotstown, je suis allé lire des vieux articles de journaux sur la municipalité. On déplorait l’état de la route dans une édition parue en 1990. Je suis donc encouragé de voir qu’il y a eu plus d’avancées dans le dossier au cours des sept derniers mois qu’au cours des 30 dernières années », raisonne-t-il.

« On aurait aimé que tous les dires soient confirmés aujourd’hui, mais ce n’est pas possible. On n’attendra pas passivement des nouvelles du ministère, ça, vous pouvez en être sûr! »

La proposition émise par le Comité de la route 257 sort des paramètres habituels et pourrait être tournée en projet pilote, ce qui pourrait créer certains délais dans la progression du dossier.