Ça grouillait de monde au Mont-Bellevue dimanche. Les pistes de ski et les descentes sur tubes seront ouvertes lundi, mais fermeront pour la première journée de l’année 2019.

Belles conditions pour les activités hivernales, malgré la pluie

La pluie et le froid des derniers jours ont rendu plusieurs surfaces glacées en Estrie, mais les amateurs d’activités hivernales n’ont pas à s’inquiéter : la majorité des installations sont fonctionnelles et bien entretenues. Les stations de ski n’ont même pas souffert du mauvais temps et leurs employés assurent que les conditions de glisse pour les congés du Nouvel An seront excellentes.

Au Mont-Orford, près de la moitié des pistes étaient ouvertes à la grande quantité de skieurs présents dimanche.

« Quand on voit de la pluie arriver, on est toujours un peu nerveux. Mais cette année je dois dire qu’on a été chanceux avec la neige qu’on a eue tôt dans la saison. Ça nous a fait un bon fond pour faire de la neige artificielle. On a été capables de retravailler mécaniquement nos pistes après la pluie et avant le froid pour avoir de très belles conditions », commente Pascal Mongeau, le directeur général de la station de ski.

Samedi, plusieurs pistes ont dû être fermées de façon préventive, mais dimanche les conditions de glisse n’étaient plus dangereuses. « Toutes les pistes enneigées sont ouvertes, puis ça va être le cas pour les jours à venir. Avec le début de saison exceptionnel qu’on a eu, ça va être beau toute la saison... C’est une fois aux 25 ans qu’on a ça », ajoute-t-il.

Même si seulement six pistes sur 50 étaient ouvertes dimanche à la station de ski Owl’s Head, le président-directeur général de la montagne, Pierre Bourdages, assure que ce n’est pas en raison des mauvaises conditions. 

« Étant en poste depuis le mois d’octobre, on a décidé de procéder à des entretiens plus rigoureux au niveau des remontées mécaniques, pour s’assurer que tout était correct. À certains endroits, on a sous-évalué l’ampleur des travaux, alors on finalise ça avant de les ouvrir pour offrir un produit de qualité et très sécuritaire. Je ne peux pas dire le nombre exact, mais plusieurs autres pistes seront ouvertes dans les prochains jours, ainsi qu’une autre remontée mécanique », explique-t-il.

Dimanche, seulement trois remontées mécaniques sur six étaient ouvertes et il était impossible de se rendre au sommet de la montagne. Malgré ces restrictions, les conditions de ski étaient superbes et, comme à Orford, les skieurs étaient nombreux sur les pistes. M. Bourdages s’attend à avoir un achalandage intéressant pour la dernière semaine du temps des fêtes. 

« Les nouvelles machines des dernières années pour entretenir les pistes, ce sont des machines très performantes. Ce qui fait la plus grosse différence, c’est la fabrication de neige qu’on est capables de faire. C’est ce qui va nous permettre dans les prochains jours d’ouvrir plus de pistes plus rapidement. On a plusieurs commentaires que les gens sont surpris de voir la qualité des conditions malgré la pluie des derniers jours. La température s’annonce clémente alors on attend les skieurs en grand nombre », ajoute le président de la montagne. 


Ça grouillait de monde au Mont-Bellevue dimanche. Les pistes de ski et les descentes sur tubes seront ouvertes lundi, mais fermeront pour la première journée de l’année 2019.

VILLE DE SHERBROOKE

Ça grouillait de monde aussi au Mont-Bellevue dimanche. Les pistes de ski et les descentes sur tubes seront ouvertes lundi, mais fermeront pour la première journée de l’année 2019. Ce sera le même horaire pour la Base de plein air André-Nadeau, qui était bien populaire elle aussi ce week-end. Les glissades et la patinoire étaient ouvertes sans problème, mais les employés n’ont pas rendu possible la location de raquette ou de fat bike. 

« On a jugé que l’état des sentiers n’était pas adéquat pour les activités. En raquette, ça ne vaut pas la peine. Les sentiers ont été travaillés, alors pour marcher c’est correct. En fat bike, c’est très glissant alors ça devient dangereux », explique la superviseure de fin de semaine Marianne Beaupré, qui précise que les sentiers sont tout de même ouverts pour les plus avancés qui aimeraient se lancer sur les pistes glacées. 

Ça grouillait de monde au Mont-Bellevue dimanche. Les pistes de ski et les descentes sur tubes seront ouvertes lundi, mais fermeront pour la première journée de l’année 2019.

PARCS NATIONAUX

Au Parc national du Mont-Mégantic, tous les sentiers de ski de fond sont fermés en raison des précipitations de pluies des derniers jours. Il est cependant possible d’emprunter les sentiers de raquettes, faits de de l’ancienne neige durcie. 

Du côté du Parc national du Mont-Orford, grâce à la neige conditionnée mécaniquement, la majorité des pistes de ski de fond classique et patin sont ouvertes. « Nous travaillons présentement nos pistes de ski de fond pour une ouverture progressive du réseau aujourd’hui. Les conditions sont bonnes malgré la pluie reçue, mais il peut y avoir de la glace ou des découverts par endroits, soyez vigilants », est-il possible de lire sur le site Web du parc national.  

Les pistes de fat bike sont quant à elles faites d’une surface complètement glacée, l’équipe du parc suggère aux cyclistes de s’équiper de pneus à clous s’ils souhaitent s’y aventurer.

Les deux endroits resteront ouverts le jour de l’An.