Léa Roy (à gauche) a remporté la médaille d’argent dans la catégorie U21 et la médaille de bronze chez les séniors, à seulement 17 ans.

Belle récolte pour le Club Asbestos-Danville

Les athlètes du Club de judo Asbestos-Danville reviennent avec une récolte de cinq médailles sur une possibilité de sept des championnats canadiens de judo qui se sont tenus de jeudi à dimanche à Calgary. La compétition réunissait environ 800 judokas de partout au pays. Ce sont ainsi quatre des six judokas présents qui se sont hissés sur le podium, dont la jeune Léa Roy qui y est montée deux fois plutôt qu’une.

À 17 ans, cette dernière combattait dans deux catégories : U21 et sénior. Elle y a respectivement remporté la médaille d’argent et la médaille de bronze. Une récolte plus que satisfaisante pour la judokate qui figurait parmi les plus jeunes dans chacune des catégories.

Pour leur part, Audrey Archambault et Élodie Lefebvre ont respectivement raflé la médaille de bronze chez les U18 et la médaille de bronze chez les U16. Chez les garçons, Victor Roy, le petit frère de Léa, a grimpé sur la troisième marche du podium chez les U16.

Son coéquipier Olivier Ostiguy a quant à lui obtenu la 5e position dans la même catégorie, qui réunissait pas moins de 23 compétiteurs. À titre comparatif, ses consœurs ont affronté entre 4 et 8 compétitrices dans leur catégorie respective.

Finalement, Miguel Grenier combattait chez les vétérans. Celui qui en était à sa première participation aux championnats canadiens a affronté des adversaires qui étaient de 10 à 12 kg plus lourds que lui, ce qui a rendu les combats un peu plus difficiles. Miguel s’est toutefois bien défendu et l’issu des matchs a été très serrée, mais pas assez pour une médaille.

La délégation asbestrienne revient donc plus que fière de sa performance à Calgary. Le Club de judo Asbestos-Danville confirme ainsi sa place parmi les 20 meilleurs clubs de judo au Canada.