La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm.

Bélanger élu : un allié pour la mairesse de Magog

L’élection de Gilles Bélanger, dans la circonscription d’Orford, est bien accueillie par deux des principaux acteurs de la scène municipale dans la MRC de Memphrémagog, en l’occurrence la mairesse Vicki-May Hamm et le préfet Jacques Demers.

« J’ai été surprise des résultats de l’élection, tient d’abord à souligner Mme Hamm. Je m’attendais à ce qu’on ait un gouvernement minoritaire. Mais j’arrive justement du Nouveau-Brunswick, où ils ont eu des résultats électoraux très serrés récemment et ça a créé une situation compliquée. Avoir un gouvernement majoritaire a ses avantages. »

Quoi qu’il en soit, la mairesse de Magog considère déjà le député Gilles Bélanger, élu sous la bannière de la Coalition avenir Québec, comme un allié. « On a travaillé ensemble dans des dossiers ces dernières années. Il comprend bien les enjeux du milieu et le développement économique. C’est un visionnaire qui défendra vigoureusement sa circonscription, au besoin. C’est un homme d’équipe et d’action », affirme-t-elle.

Vicki-May Hamm est toutefois consciente que le nouveau député n’a pas d’expérience en politique, ce qui l’obligera à intégrer une foule de nouvelles notions durant les prochaines années. « Son expérience est surtout dans le domaine des affaires. Il devra maintenant apprendre à connaître un nouvel univers. »

Mme Hamm espère par ailleurs que M. Bélanger pourra aider la Ville de Magog à obtenir de l’argent pour trois projets d’infrastructure majeurs : la construction d’un nouvel aréna à deux glaces, le remplacement de l’usine d’épuration du secteur d’Omerville ainsi que la revitalisation du centre-ville de Magog.

« Il y a un programme pour les infrastructures avec le fédéral et il faudra vite que le gouvernement du Québec bouge pour qu’on obtienne rapidement de l’argent provenant de celui-ci. Des provinces ont déjà commencé à en profiter et on est un peu en retard ici », note la mairesse de Magog.

Internet haute vitesse

Préfet de la MRC de Memphrémagog, Jacques Demers constate pour sa part que Gilles Bélanger s’est rapidement mis au travail. « Il nous relance déjà pour savoir quels projets on a. On se dit wow en voyant ça. C’est un homme qui a beaucoup d’énergie et il veut être présent », affirme-t-il, tout en saluant le travail effectué par l’ex-député Pierre Reid durant 15 ans.

Pour M. Demers, le projet le plus pressant, dans la MRC de Memphrémagog, est celui de l’accès à internet. Dans certains secteurs de la MRC, les gens n’ont pas accès à un service internet rapide et le préfet aimerait remédier à ce problème.

« Ça fait 15 ans qu’on parle de ce dossier et il n’est pas réglé encore. Nous, on désire que la fibre optique se rende partout sur notre territoire et on espère que le nouveau gouvernement agira vite dans le dossier de l’accès à internet. »

Jacques Demers est également heureux de savoir que le nouveau député d’Orford a l’intention de donner une nouvelle impulsion à la station Mont Orford. « Si on avait un coup de main du provincial à nouveau, on pourrait accélérer nos investissements. On a des projets pour près de 30 millions $ », note celui qui est également président de la Corporation ski et golf Mont-Orford.