Asbestos et Danville songent à former une nouvelle ville

ASBESTOS – Une demande sera adressée au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) afin de mener étude qui établira les avantages et inconvénients d’une possible fusion des municipalités d’Asbestos et de Danville en une nouvelle ville.

Un comité de travail créé par les deux Villes, soutenu par le MAMOT, sera à la tête de cette enquête qui s’étalera sur une période d’environ six mois. Elle sera par la suite présentée aux deux conseils municipaux qui la rendront publique aux citoyens. Suivra une consultation où ces derniers seront invités à formuler des commentaires à la lumière des conclusions de l’étude.

« D’ici cette diffusion, les deux conseils municipaux demandent la collaboration des citoyens afin de respecter la neutralité de la démarche. Il est important de dresser un constat de la situation avant de pouvoir en discuter publiquement », souligne le maire de Danville, Michel Plourde.

« Le moment est venu de regarder la question. Il faut prendre le temps qu’il faut pour bien analyser la situation. L’étude n’engage aucunement les deux municipalités à créer cette nouvelle ville », ajoute de son côté le maire d’Asbestos, Hugues Grimard.

Conscients que le projet peut susciter des réactions dans la population, les deux maires insistent sur le fait qu’avant de prendre une décision, la question sera étudiée en détail et de manière objective. De plus, la création d’une nouvelle ville nécessiterait l’aval des élus des deux municipalités.

Notons que Danville et Asbestos partagent depuis plusieurs années des équipements et services. Certaines propriétés sont d’ailleurs desservies par la municipalité voisine, compte tenu de la proximité des réseaux existants.