Agression armée à Ascot Corner: deux suspects sont accusés

Normand Laliberté et Carl Trottier ont été accusés d’une agression armée commise à Ascot Corner.

Une femme de 49 ans a aussi été arrêtée dans cette affaire, mais a été libéré avant sa comparution.

Lire aussi: Un homme et une femme arrêtés après une agression armée

Les individus se seraient présentés à une propriété de la route 112 à Ascot Corner où ils auraient eu une altercation avec l’occupant des lieux.
Les suspects ont rapidement quitté les lieux après l’altercation. Les policiers ont déclenché une opération de ratissage avant de localiser les suspects près du chemin de la Plage à Cookshire-Eaton.
Normand Laliberté,  47 ans de Chartierville, a été accusé de voies de fait armées d’un marteau, de port d’arme dans un dessein dangereux et de mauvais entreposage d’arme.
Trottier est aussi accusé de l’agression armée, et de port d’arme dans un dessein dangereux. Arrêté jeudi par la Sûreté du Québec, il doit aussi répondre à une accusation d’utilisation d’une arme à feu lors de la perpétration d’une introduction par effraction.