Marina Bonard a été amenée au palais de justice de Drummondville mardi matin.

Accusée du meurtre de son père

Une femme de 35 ans doit répondre du meurtre de son père survenu au cours des derniers jours à Drummondville.

Marina Bonard a été accusée du meurtre au deuxième degré de Jean Bonard, un homme de 76 ans.

À LIRE AUSSI: Enquête pour meurtre à Drummondville

Vêtue d’un survêtement blanc, chaînes aux mains et aux pieds, elle a été amenée au palais de Drummondville mardi matin.

Rappelons que l’homme a été découvert inanimé lundi avant-midi dans sa résidence de la rue Maisonneuve. Son décès a été constaté à l’hôpital. La femme qui se trouvait sur place a été arrêtée par la suite.

Le dossier a été confié au Service des enquêtes des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec (SQ).

Le poste de commandement mobile était toujours sur place mardi matin. Une équipe recueillait  toujours des éléments de preuve sur les lieux du crime, signale Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ.

Marina Bonard demeure détenue jusqu’à la prochaine étape de son dossier, le 2 août prochain.