Le 25 août aura lieu la 9e édition de Rouler à vélo, un événement visant à venir en aide aux mères monoparentales de la Villa Pierrot. Sur la photo, Marc-André Coallier, porte-parole de l’événement, Annie Girard, Audrey Bédard et Alexandre Forêst, coordonnateur de Rouler à vélo.

Accomplir ses objectifs une maman à la fois

Annie Girard et Audrey Bédard sont deux mères, mais avant tout, elles sont deux femmes accomplies. Enceintes à un jeune âge, elles se sont retrouvées seules avec leur bébé devant concilier travail, études et vie familiale. Avec un grand coup de pouce du Villa Pierrot, l’une est aujourd’hui notaire et l’autre deviendra travailleuse sociale.

La Villa Pierrot, cette ressource méconnue se situant dans la MRC Memphrémagog offre un logement à un prix modique en plus d’un plan d’action aux mères monoparentales.

« Il y a tellement de femmes qui ont vécu de belles choses ici. Peu importe ce que tu vis, personne ne te juge. L’important, c’est d’avoir un plan et un objectif et ensuite on va tout faire pour t’aider », explique Annie Girard.

Pour plusieurs raisons, Annie Girard et Audrey Bédard se sont séparées de leur conjoint respectif occasionnant une paire de bras en moins pour s’occuper de leur bébé.

Malgré leur amour inconditionnel pour leur petit, les feux femmes avaient des rêves et des ambitions avant de tomber enceinte, ce qu’elles ont pu poursuivre avec l’aide de la Villa Pierrot.

« Quand on arrive ici, on est un peu brisé. On vit une séparation ou bien un deuil. À notre arrivée, on nous prend en main, on nous aide à retrouver une confiance en soi. Lorsque l’on devient maman, on ne met pas notre vie sur pause. L’organisme m’a permis de vouloir autre chose pour moi-même », affirme Audrey Bédard qui est toujours locataire à la Villa avec son fils de trois ans Nacymay.

Celle-ci en est à sa deuxième année de cégep pour un jour redonner au suivant en tant que travailleuse sociale.

Pour Audrey, l’aspect communautaire de l’organisme lui a beaucoup apporté au fil du temps.

Annie Girard, pour sa part, est tombée enceinte de son fils William à l’âge de 19 ans. Ne pensant pas être admissible à la Villa, elle hésitait à faire une demande. Celle qui rêvait d’entreprendre des études en droit a été vite accueillie il y a de cela 10 ans. 

« J’avais besoin d’une sécurité financière, d’une garderie. À l’époque, avoir une place en CPE était presque impossible. Être locataire ici nous donnait automatiquement une place au CPE. J’ai pu me concentrer sur mes études, même en travaillant. J’ai gagné beaucoup de temps. L’organisme m’a aussi beaucoup aidé pour ce qui est de l’estime de soi. Toujours avoir une équipe derrière toi pour t’encourager, c’est primordial. »

En plus des études, elle travaillait en tant que serveuse à temps plein, ce qu’elle a été capable de faire grâce au soutien de sa famille ainsi que la garderie de la Villa Pierrot.

Les deux femmes soulignent que leur réussite personnelle est venue avec son lot d’épreuves.

« Oui, il y a le loyer à prix modique, mais la Villa Pierrot c’est bien plus que ça. Les femmes ici, elles ne s’assoient pas sur leurs lauriers. C’est un groupe de filles qui veulent s’en sortir », précise Annie Girard.

Objectif

Debbie Benoit, intervenante à la Villa Pierrot, accompagne les mères monoparentales dans l’aboutissement de leurs objectifs. À leur arrivée, un plan d’action est établi et tous les deux mois, Mme Benoit rencontre la mère afin de s’assurer à ce qu’il y ait un développement dans le cheminement.

« Quand les mamans viennent à la Villa, c’est pour un retour au travail ou aux études. La majorité veut retourner aux études pour ensuite, avoir le choix de faire ce qu’elles veulent. On travaille aussi les attitudes à développer : être présente à l’heure, comment on communique avec les gens, le respect envers les collègues de travail. C’est vraiment de l’accompagnement », explique Debbie Benoit.

Rouler à vélo

La 9e édition du défi cycliste Rouler à vélo de la Villa Pierrot aura lieu le 25 août prochain à la plage des Cantons de Magog. L’événement ouvert à tous propose des parcours de 25 km, 54 km et 80 km. Pour s’inscrire : rouleravelo.org.