Danick Lachance, de Tring Jonction, rentrait chez lui à pied ce soir-là. Il avait été à l’hôpital de Thetford Mines pour y faire soigner une amygdalite.

Accident mortel à Thetford Mines: Snapchat au volant en cause?

Un conducteur de 20 ans sera accusé d’ici deux semaines de négligence criminelle ayant causé la mort d’un piéton à Thetford Mines, en janvier 2017. Miguel Bolduc aurait été en train d’utiliser l’application Snapchat de son téléphone intelligent au moment où il a percuté Danik Lachance, 19 ans.

Après un an d’enquête policière, la procureure de la Couronne Me Audrey Roy-Cloutier vient d’autoriser l’accusation de négligence criminelle causant la mort, enclenchant ainsi les procédures judiciaires. 

Miguel Bolduc, résidant de Lambton sans antécédent judiciaire, devra se présenter au palais de justice de Thetford Mines pour comparaître dans la semaine du 23 avril, à une date qui reste à préciser.

Selon nos informations, le jeune conducteur utilisait l’application Snapchat, qui sert à partager photos et vidéos, au moment de l’accident, survenu en soirée le 21 janvier 2017.

Des témoins auraient vu le jeune homme affairée sur son téléphone cellulaire alors qu’il était arrêté à un feu rouge sur la route 112 à Thetford Mines, peu de temps avant l’impact.

Danick Lachance, de Tring Jonction, rentrait chez lui à pied ce soir-là. Il avait été à l’hôpital de Thetford Mines pour y faire soigner une amygdalite. Son père croit que Danick avait décidé de marcher et sûrement de faire de l’auto-stop parce qu’il n’a jamais pu appeler pour qu’on vienne le chercher, la pile de son téléphone étant déchargée.

Selon des témoins de l’accident, Miguel Bolduc, en état de choc, s’était précipité à la rescousse du piéton, juste après l’impact. Il a été arrêté et a comparu par voie téléphonique devant un juge de paix magistrat. Aucune accusation n’avait toutefois suivi, jusqu’à aujourd’hui. 

En entrevue avec Le Soleil, le père de Danick Lachance réclamait du gouvernement des moyens de contrer les textos au volant, comme des brouilleurs d’ondes qui rendraient les téléphones cellulaire inutilisables lorsque le véhicule est en marche.