L'Opération Nez rouge a reconduit 35 personnes chez eux à l'aide de six véhicules électriques, les 14 et 15 décembre.

600 km parcourus lors des «soirées électriques» de Nez rouge

Des bénévoles de l’Opération Nez rouge Sherbrooke ont réalisé 35 raccompagnements verts lors de deux «soirées électriques».

Une des actions écoresponsables de l’organisation locale vise à faire prendre un virage vert au service de transport pour personne ne se sentant pas capables de prendre le volant lors d’activités du temps des Fêtes.

Lire aussi: Incursion au cœur d’un barrage routier

Les 14 et du 15 décembre dernier, 600 km ont été parcourus à bord de six véhicules 100 % électriques. Cette réduction des gaz à effet de serre a été mise de l’avant grâce à l’Université de Sherbrooke et au Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE).

Les véhicules électriques étaient conduits par des membres du personnel et des partenaires.

Par ailleurs l’organisation de l’Opération Nez rouge Sherbrooke dresse un bilan très positif à cette étape de mi-parcours de la campagne 2017. Ce sont près de 2900 raccompagnements qui ont été réalisés dans la région de Sherbrooke depuis le début du mois.

Déjà 1500 bénévoles ont participé à l’Opération et le comité organisateur espère en accueillir encore tout autant d’ici le 1er janvier.

Rappelons que l’Opération Nez rouge est en service continu à Sherbrooke, tous les jours du mois de décembre, et que des bénévoles sont toujours recherchés, particulièrement lors des nuits les plus festives, soit les nuits de Noël (24 et 25 décembre) ainsi que la nuit du jour de l’an (31 décembre).

La dernière fin de semaine, annoncée comme étant la plus occupée de la campagne, fut un succès au niveau de la présence de bénévoles, permettant ainsi de répondre aux nombreux appels avec un court délai d’attente.

Au total, 518 bénévoles ont permis de réaliser 991 transports pour l’ensemble de la région dans les nuits du 15 et 16 décembre.

La popularité du service est telle que la région peut se vanter d’être en deuxième position en nombre de raccompagnements au pays.