Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

32 nouvelles infections en Estrie et hausse des hospitalisations

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Article réservé aux abonnés
L’Estrie s’éloigne un peu de la zone rouge avec le bilan publié lundi matin concernant le nombre de cas confirmés de la COVID-19.

La région sociosanitaire a comptabilisé 32 nouvelles infections dans les 24 dernières heures. C’est un total plus encourageant que les 48 nouveaux cas annoncés dimanche.

Les hôpitaux de Sherbrooke accueillent cinq patients de plus que la veille, pour un total de 28 personnes. Il y avait toujours cinq patients aux soins intensifs.

On n'ajoute aucun décès supplémentaire dans les 24 dernières heures.

Le Réseau local de services (RLS) de Sherbrooke (+10) et le RLS du Granit (+9) demeurent les secteurs de l’Estrie les plus touchés par les augmentations de cas. Sur le territoire de la Haute-Yamaska, on dénombre encore sept nouveaux cas. 

On a recensé une seule nouvelle personne infectée dans le Haut-Saint-François, le Val-Saint-François, et le territoire Memphrémagog. Du côté de la Pommeraie, on doit ajouter trois nouveaux cas positifs.

Les RLS des Sources et de Coaticook peuvent se féliciter de n’avoir aucun nouveau cas.

Sur tout le territoire de la Santé publique de l’Estrie, on signale 407 cas jugés actifs. Le nombre de personnes qui ont été infectées par la maladie atteint les 13 041.

Le nombre d’Estriens qui ont été infectés par un variant se situe à 50.

Rappelons que depuis quelques semaines, l’Estrie flirte avec la zone rouge. Le directeur de la santé publique de l’Estrie, le Dr Alain Poirier, indiquait vendredi que les Estriens devaient ne pas baisser la garde et respecter les mesures sanitaires pour demeurer en zone orange.