28 jours sans alcool: le Défi dépasse son objectif

SHERBROOKE - Le Défi 28 jours sans alcool a fait mouche en Estrie cette année, avec une augmentation importante des sommes amassées et du nombre de participants.

Le montant recueilli cette année dans la région a atteint 14 647 $, dépassant l'objectif de dons fixé à 12 500 $. Au total, l'opération a mobilisé 365 participants et parrains.

En 2018, l'Estrie avait amassé 7896 $. On comptait 171 participants et parrains estriens.

À l'échelle du Québec, la septième édition a permis de dépasser de 470 $ l'objectif de 550 000 $. Avec l'aide de plus de 12 500 participants, parrains et entreprises, la Fondation Jean-Lapointe aura les fonds nécessaires pour poursuivre ses efforts de prévention auprès de plus de 80 000 jeunes cette année via des ateliers de prévention sur les toxicomanies, partout au Québec, annonce l'organisation.

« La participation des Québécois au Défi nous touche chaque année », s'exclame Sylvie Rouillier, directrice générale de la Fondation Jean-Lapointe.

« Nous comptons sur cette collecte de fonds pour continuer à offrir des ateliers de qualité à nos jeunes. Il va sans dire que le dévouement de chaque personne ayant participé au Défi ou ayant fait un don représente une belle victoire pour la prévention des dépendances. »

L'année dernière, ce sont plus de 80 000 élèves dans 425 écoles de 17 régions qui ont été rencontrés au Québec. Cela représente une portion immense de jeunes qui retarderont leur première consommation, qu'il s'agisse d'alcool ou de drogues.

En 2017, 53 % des jeunes du secondaire avaient consommé de l'alcool, soit 7 % de moins qu'en 2011, comme quoi la prévention fonctionne.