13 CPE en grève durant deux jours consécutifs

Si aucune avancée satisfaisante n’est réalisée à la table de négociation durant les prochaines rencontres entre les parties syndicale et patronale, 13 CPE de l’Estrie seront en grève durant deux jours dans deux semaines.

Le Syndicat des travailleuses (eurs) des centres de la petite enfance de l’Estrie – CSN (STTCPEE-CSN) annonce deux jours de débrayage les 18 et 19 avril.

Le syndicat et l’Association patronale nationale des centres de la petite enfance (APNCPE) doivent négocier les 9, 10 et 16 avril.

« Nous estimons que les prochaines rencontres de négociation doivent se conclure par une entente », déclare Stéphanie Vachon, présidente du syndicat.

« Les prochaines journées de grève qui planent au-dessus de la tête des parents se veulent en fait un cri du cœur! Les travailleuses méritent tout autant que les travailleuses des 22 autres CPE pour lesquels une entente de principe a été entérinée. »

Les CPE touchés par les journées de grève sont Les amis du globe, Balan-Mousse (Espièglerie), Le ballon rouge, L’Enfantillage, Entre amis, Fafouin, Imagémo, Au jardin des merveilles, La Jardinière, Jeunestrie, Passe-Partout et ses amis, La pleine lune et Les Stroumps.

Le STTCPEE-CSN compte 35 centres de la petite enfance regroupant ainsi plus de 850 travailleuses.

En janvier, les syndiqués  avaient accordé un mandat de tenir quatre jours de grève pour faire pression sur la partie patronale. Une journée de grève avait été décrétée le 16 mars dernier.