Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
115 nouveaux cas positifs de la COVID-19 se sont ajoutés au bilan dimanche en Estrie. 
115 nouveaux cas positifs de la COVID-19 se sont ajoutés au bilan dimanche en Estrie. 

115 cas s’ajoutent au bilan en Estrie

Lilia Gaulin
Lilia Gaulin
La Tribune
Article réservé aux abonnés
La région de l’Estrie est durement touchée par la COVID-19 pour une seconde fois cette fin de semaine, alors que 115 cas positifs se sont ajoutés au bilan, dimanche, portant le total à 6741 infections depuis le début de la pandémie.

Deux personnes sont décédées dans les 24 dernières heures. Il s’agit de résidents de l’Hôpital et centre d’hébergement Argyll ainsi que du site non traditionnel (SNT) Bowen. Quarante-sept personnes sont actuellement hospitalisées pour des complications reliées au virus. Il s’agit d’une baisse d’une personne depuis hier.

Notons que le RLS de Sherbrooke compte 59 des 115 nouvelles infections.

Malgré la fermeture des écoles pour le congé des Fêtes, l’école du Plein-Cœur à Richmond est touchée par une éclosion affectant moins de cinq personnes pour le moment. Les éclosions dans les écoles Cœur-Immaculé et du Sacré-Cœur sont quant à elle terminées.

Une troisième éclosion a également vu le jour au Centre Saint-Michel. Les deux autres secteurs en éclosion de l’établissement scolaire n’ont pas vu leur nombre de cas augmenter depuis le dernier bilan, et l’éclosion dans le secteur 2 à l’Université de Sherbrooke est désormais terminée.

Vingt nouvelles personnes ont été déclarées positives à la COVID-19 dans l’agrégat situé dans l’arrondissement Fleurimont à Sherbrooke. Ce sont 408 cas positifs qui ont été déclarés dans le secteur depuis l’annonce de la Santé publique de l’Estrie dévoilant l’agrégat.

Il y a maintenant 5531 personnes qui sont rétablies de la COVID-19. Il s’agit d’une augmentation de 107 depuis le dernier bilan. En date du 19 décembre, 123 965 personnes avaient passé un test de dépistage dans la région.

Rappelons que la Santé publique de l’Estrie indique à la population que les voyages ne font pas partie des critères de priorisation des différents lieux de dépistage. Les voyageurs qui se rendent dans un pays obligeant un test de dépistage doivent se rendre dans des laboratoires privés identifiés.