Le propriétaire de AusculTECH, Jamal Rhazi (au centre), a reçu le prix Reconnaissance régionale 2018 des mains de Kathy Baig, ing., FIC, MBA et présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec, et Mohamed Ghazi Aissaoui, ing. et président du comité régional.

108 nouveaux ingénieurs estriens célébrés

La Soirée reconnaissance de l’Ordre des ingénieurs du Québec en Estrie avait lieu mardi. L’événement a été l’occasion de célébrer 108 nouveaux ingénieurs en Estrie. L’entreprise sherbrookoise AusculTECH s’est distinguée en repartant avec la Reconnaissance régionale 2018 octroyée pour son projet innovateur lié au développement d’une nouvelle technologie d’auscultation.

Les nouveaux ingénieurs célébrés ont obtenu au cours de la dernière année, au terme de leur période de juniorat, leur permis d’ingénieur de plein titre et peuvent dorénavant travailler en pleine autonomie.

Lors de la soirée, des bourses pour la relève de la région ont également été remises. Dix lauréats de l’Université de Sherbrooke ont reçu une des 40 bourses de la Relève de 3000 $ remises à des étudiants qui poursuivent des études universitaires en génie, soit Lydia Charbonneau, Aimée-Line Emond, Maude Gamache, Antoine Lamontagne-Dalphond, Jordan Laroche, Jean-Gabriel Lebel, Mélissa Windsor, Roberta-Noémie Bonin, Antoine Fournier et Émile Fugulin. Une étudiante du Séminaire de Sherbrooke, Audrey Desrochers, a quant à elle reçu une des 20 bourses de l’Avenir de 2000 $ remises à des étudiants du collégial.

L’Ordre des ingénieurs du Québec compte près de 3200 membres dans la région estrienne. Parmi eux, 11 % sont des femmes et 3 % ont été formés à l’étranger.

AusculTECH se distingue

Pour sa part, AusculTECH  a reçu la Reconnaissance régionale 2018 pour la mise au point d’une nouvelle technologie d’auscultation qui permet une évaluation non destructive des armatures et repose sur un nouveau système de collecte de données afin de déterminer les actions à entreprendre pour assurer le fonctionnement adéquat et sécuritaire des structures. Cette innovation, qui a été validée sur deux ponts en béton armé, contribuera à réduire les sommes investies dans la maintenance et la réfection des ouvrages.

« En valorisant l’excellence professionnelle, l’Ordre des ingénieurs du Québec propose comme modèle à la profession des ingénieurs inspirants qui ont su concrétiser les quatre grandes valeurs de notre profession : la compétence, le sens de l’éthique, la responsabilité et l’engagement social », a déclaré la présidente de l’Ordre, Kathy Baig, lors de l’événement qui avait lieu au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.