10 000 Estriens seront sondés sur leur santé

Plus de 10 000 Estriens seront sondés au cours des prochains mois afin de connaître le profil de leur état de santé.

La Direction de santé publique de l’Estrie annonce la tenue d’une seconde enquête auprès de 10 650 adultes habitant la région sociosanitaire desservie par le CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Pour l’Enquête de santé populationnelle estrienne 2018, on veut sonder la population de façon aléatoire, en français ou en anglais, par téléphone ou par internet d’ici la mi-septembre, annonce-t-on.

Grâce à l’amélioration des connaissances, elle servira à éclairer les décideurs en santé dans leur prise de décisions. Une dizaine de thématiques seront explorées, comme la Maladie de Lyme, la consommation d’alcool et de cannabis, l’accès aux services de santé, le développement scolaire et global des enfants et le temps passé devant un écran.

Grâce au travail d’une trentaine de chercheurs et de co-chercheurs de la région, il sera possible de décrire l’ampleur de plusieurs phénomènes liés à la santé tant à l’échelle régionale que locale, explique la Direction de santé publique de l’Estrie.

Certaines données pourront même être comparées à celles obtenues lors de la première édition de 2014-2015. Les premiers résultats devraient être diffusés au début 2019.

La Santé publique rappelle à la population l’importance de participer à cette enquête de santé confidentielle afin que les conclusions tirées soient les plus valables possible.

La firme Advanis Jolicoeur a été retenue pour effectuer le sondage.