Tous les membres du parti Projet Orford ont été élus dans la municipalité du Canton d’Orford. Sur la photo, Richard Bousquet, conseiller, Lauraine Levesque, conseillère, Marie Boivin, mairesse et Jacques Lauzon, conseiller.

« Une équipe de rêve » pour Projet Orford

Marie Boivin est la nouvelle mairesse de la municipalité du Canton d’Orford. La chef de la formation politique Projet Orford l’a emporté avec une confortable avance sur son adversaire Philippe Jonnaert.

Mme Boivin n’a jamais été inquiétée durant la soirée alors qu’elle l’a emporté avec 1274 voix contre 523 pour Philippe Jonnaert qui était à la tête du parti Orford en marche.

« On sentait l’appui des citoyens, note la nouvelle mairesse. Le résultat de ce soir reflète le sentiment qu’on avait, mais on ne pouvait pas prévoir une aussi grosse victoire. »

Marie Boivin aura une équipe de rêve pour l’épauler durant les quatre prochaines années puisque tous les membres de son parti ont été élus aux postes de conseillers. L’ambiance était festive à l’hôtel Estrimont où était réunie l’équipe de Projet Orford.

« Dans les petites municipalités, les conseillers ont un rôle important à jouer, parce qu’il n’y a pas beaucoup de personnel, explique Mme Boivin. D’avoir toute l’équipe élue, ça va nous permettre de réaliser notre programme électoral. »

« Le plan d’urbanisme est dû et il doit être révisé, ajoute Mme Boivin comme priorité du parti. Le développement doit s’intégrer dans la nature. Nous avons un environnement exceptionnel et si on n’y fait pas attention dans 10 ou 15 ans nous allons ressembler à une banlieue comme une autre. La sécurité routière est également importante pour nous, nous allons lancer une campagne à ce sujet. »

« Pas un échec »

Malgré la forte proportion des votes avantageant le parti Projet Orford, Philippe Jonnaert ne considère pas ces résultats comme un échec. « Nous sommes une jeune équipe qui en était à ses premières élections, estime le chef d’Orford en marche. D’avoir été chercher un électeur sur trois, c’est une très bonne performance. »

« Nous sommes contents d’avoir provoqué le débat et nous resterons présents pour s’assurer que le parti en poste remplisse ses promesses, poursuit-il. On se dit à dans quatre ans. » Marie Boivin succède à Jean-Pierre Adam qui a été le maire de la municipalité durant les quatre dernières années.