Épicerie Sonia est le seul lieu d’approvisionnement alimentaire de la municipalité du Canton de Saint-Camille. Conscient de sa grande importance, le maire demande aux citoyens d’employer les plus grandes précautions pour éviter que ce lieu ne soit contaminé.

« Prenez la situation au sérieux », somme le maire de Saint-Camille

« Prenez le temps de bien répondre aux demandes de la santé publique avant de vous présenter au dépanneur. Lavez-vous les mains, gardez une distance avec les autres », demande le maire de Saint-Camille, Philippe Pagé, à propos du seul lieu d’approvisionnement alimentaire de tout le village.

« Je ne pourrai pas insister plus fort que ça, le dépanneur [Épicerie Sonia], c’est un service essentiel pour notre communauté. C’est un commerce de proximité et on a besoin de le garder. Je suis en contact avec la propriétaire, elle va garder les mêmes heures d’ouverture, mais il ne faut pas que ce milieu-là soit contaminé », a lancé celui qui a tenu à ramener les citoyens à l’ordre lors d’un point de presse diffusé en direct sur Facebook, mercredi soir.

M. Pagé a également profité de la situation pour sensibiliser les aînés, qui à partir de 70 ans, ont reçu la consigne du gouvernement provincial de demeurer chez eux. « Je vous demande de prendre ça au sérieux et de ne pas vous mettre en danger inutilement », a-t-il formulé en appelant à la solidarité des autres citoyens afin de veiller à ce que cette tranche de la population ne manque de rien.

Il les incite également à encourager le plus possible les commerces locaux, mais de manière sécuritaire, comme en prenant des commandes pour emporter.

Services municipaux

La directrice générale de la municipalité du Canton de Saint-Camille, Julie Vaillancourt, a fait le point sur les différents services lors de ce point de presse, qui deviendra un événement tenu tous les mercredis à 19 h

Faute de pouvoir se présenter à l’hôtel de ville, les citoyens sont invités à poser leurs questions de nature administrative à l’adresse dg@saint-camille.ca ou en téléphonant à la directrice générale au 819 342-7749.

Les demandes de permis et de certificats seront faites exclusivement par courriel à l’adresse inspection@saint-camille.ca.

Les installations municipales demeurent pour leur part fermées jusqu’au 29 mars inclusivement. Le maire ajoute cependant qu’il est fort probable que cette date soit repoussée.

Le chalet des loisirs, qui occupe la fonction de halte routière, demeure ouvert uniquement pour assurer ce service. « On demande aux gens de l’utiliser uniquement comme halte routière et de ne pas s’y rassembler », a conclu Mme Vaillancourt.

+

Congé de versement aux entreprises des Sources

 La MRC des Sources tente par tous les moyens d’aider les entreprises de son territoire affectées par la crise de la COVID-19. Elle donne ainsi, pour les trois prochains mois, congé de versement à toutes les entreprises qui disposent d’un prêt provenant de son organe de développement économique, Développement économique des Sources.

La MRC des Sources a pour 1 544 000 $ de prêts actifs, réparti à travers 99 prêts, dans des entreprises de la région. La nouvelle mesure touchera 68 entreprises de la MRC des Sources.

« Je viens du monde économique et des affaires donc je comprends très bien l’incertitude pour les entreprises qui sont en démarrage ou en croissance, indique Hugues Grimard, préfet de la MRC et maire d’Asbestos. Je veux enlever au moins cette préoccupation à l’ensemble des entreprises chez nous. »

Ce moratoire, qui réduira l’entrée d’argent durant les prochains mois, ne mettra pas la MRC dans le pétrin, assure M. Grimard.

« On va prendre les mesures nécessaires et s’il faut réinjecter du capital, j’ai une liquidité d’action quand même », indique-t-il.

Cette mesure est effective immédiatement et sera étendue à toutes les conventions de prêts FLI et FLS en vigueur actuellement. Le moratoire sera appliqué sur le capital emprunté et sur les intérêts encourus. Les sommes non remboursées seront reportées d’une période équivalente au moratoire aux termes des présentes ententes de prêt.

M. Grimard assure également que ce ne sera pas la seule mesure qui sera mise en place par la MRC pour aider les entreprises.

« On est plus en mode réaction et on gère de jour en jour, mais je ne ferme vraiment pas la porte à prolonger le moratoire sur les prêts et à mettre d’autres mesures en place, ajoute-t-il. On est en train d’évaluer d’autres possibilités. Le gouvernement est censé annoncer des mesures également. Je veux envoyer le message que la MRC est là pour les entrepreneurs de la région. »

M. Grimard demande d’ailleurs aux entreprises qui auraient des cas ou des problèmes particuliers à entrer en contact directement avec la MRC.

« On est là pour rendre service et c’est sûr qu’on va répondre présent. »