Chloé Legris, directrice générale d’Espace-inc, se réjouit d’une aide financière accordée par le gouvernement fédéral qui vise à appuyer les entreprises innovantes du Québec.
Chloé Legris, directrice générale d’Espace-inc, se réjouit d’une aide financière accordée par le gouvernement fédéral qui vise à appuyer les entreprises innovantes du Québec.

Espace-inc élargit encore ses horizons

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
 L’organisme sherbrookois Espace-inc figure au sein du Consortium Territoires Entreprenants qui vise à appuyer les entreprises innovantes du Québec pour en dynamiser le développement économique et social.

Les quatre organisations qui en font partie soutiennent l’innovation entrepreneuriale et ont annoncé vendredi le fruit de leur collaboration. Ce modèle reçoit du même coup une première enveloppe qui permettra l’émergence, la croissance et la mise à l’échelle de jeunes pousses à impact social, environnemental et économique dans les régions du Québec.

D’ici 2024, ce projet aura soutenu plus de 225 entreprises en démarrage dans sept territoires au Québec et leur aura offert 10 000 heures de coaching et d’expertise, en étroite collaboration et complémentarité avec les acteurs territoriaux. 

Un financement de 1,5 M$ de Développement économique Canada (DEC), annoncé par la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, donne le coup d’envoi au déploiement de ce modèle intégré d’accompagnement conjuguant développement territorial et entrepreneurial. 


« Ce financement est l’aboutissement de trois ans d’efforts à comprendre les besoins des entrepreneurs et des acteurs économiques de différentes régions du Québec, dans le but d’améliorer l’offre de service pour les entrepreneurs innovants de la nouvelle génération. »
Chloé Legris, directrice générale d’Espace-inc

« C’est une belle reconnaissance que nous fait le gouvernement fédéral. Cela nous permettra de voir plus large, de maximiser les expertises et de briser la culture des silos. » 

Initié par les accélérateurs Espace-inc et l’Esplanade, le consortium a vu le jour en collaboration avec DEL (Développement économique de l’agglomération de Longueuil) et le Mouvement des accélérateurs d’innovation du Québec. Territoires Entreprenants a pour objectif d’activer le potentiel entrepreneurial de territoires au Québec tout en contribuant à résoudre des enjeux sociétaux. 

Les équipes d’Espace-inc et de l’Esplanade collaborent déjà depuis quelques années. Le mixe est parfait. L’Esplanade est le premier accélérateur et espace collaboratif dédié à l’entrepreneuriat et à l’innovation sociale au Québec. Depuis 2015, l’organisation basée à Montréal s’est donné comme mission de catalyser une communauté d’entrepreneurs, d’innovateurs et d’organisations qui souhaitent relever des défis sociaux et environnementaux, ainsi que de les accompagner à accroître leurs impacts et pérenniser leurs projets.

« Ce soutien du gouvernement canadien dans le cadre de l’initiative Incubateurs et accélérateurs d’excellence est une reconnaissance de l’importance et du rayonnement des entreprises d’impact dans le développement social et économique du Québec, et ce, particulièrement dans le contexte de relance actuel », affirme Pascal Grenier, directeur général d’Esplanade.

« Plusieurs entreprises qui font partie d’Espace-inc et de l’Esplanade collaborent déjà. »

Le consortium profitera de l’expérience cumulée de ses membres afin de favoriser, au sein des communautés partenaires, l’émergence d’un plus grand nombre de projets innovants, le repérage des talents entrepreneuriaux et l’accélération notable du développement d’entreprises et de solutions à fort potentiel d’impact. 

Les promoteurs du projet mettent ainsi à contribution leurs expertises en accompagnement entrepreneurial et en innovation ouverte afin de renforcer les capacités d’accompagnement entrepreneurial des territoires partenaires. Au cours des cinq dernières années, ils ont déployé de nouvelles pratiques d’accompagnement et densifié un réseau d’experts pour contribuer favorablement au développement de centaines d’entreprises au Québec.

Les jeunes pousses voulant profiter du programme soutenu par la subvention peuvent se signaler dès maintenant auprès d’Espace-Inc, déclare Mme Legris. L’organisme devra procéder à des embauches pour soutenir sa croissance, dit-elle par ailleurs.  

« Les entreprises de chez nous contribuent à la relance économique de nos régions. Le Consortium Territoires Entreprenants soutiendra le développement de nombreuses entreprises aux quatre coins du Québec, rejoignant ainsi nos priorités », affirme Mme Joly.

« Nous avons donc choisi d’investir dans les incubateurs et les accélérateurs d’entreprises comme celui-ci puisqu’ils offrent un appui essentiel aux jeunes entreprises à travers toutes les étapes de leur existence. »

Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, il est important d’attirer « des talents » dans les régions.

« En créant des emplois dans les régions, on crée aussi de la richesse. On peut s’inspirer de ce qui se fait dans la région de Boulder au Colorado et à Houston au Texas pour élaborer des scénarios de développement économique pour le Québec et le Canada. » 

Pour sa part, Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) est un organisme sans but lucratif offrant ses services à l’ensemble des villes de l’agglomération de Longueuil. Il a pour mission de propulser les entreprises de la région en leur offrant un accompagnement d’affaires spécialisé, et favoriser l’attraction d’investissement pour ainsi générer des impacts économiques et sociaux significatifs sur le territoire.

Le Mouvement des accélérateurs d’innovation du Québec (MAIN) est aussi un organisme sans but lucratif créé en 2015 qui vise à renforcer l’écosystème québécois d’accompagnement des entreprises à fort potentiel de croissance. La mission du MAIN est d’appuyer, développer et mettre en œuvre des projets capables de dynamiser cet écosystème et d’élever la valeur et l’impact des services offerts aux jeunes pousses du Québec.