Épidémie de suicides et état d'urgence à Attawapiskat

Une petite communauté des Premières Nations du nord de l'Ontario a déclaré l'état d'urgence après de nombreuses tentatives de suicide cette semaine.
Le village d'Attawapiskat, qui borde la baie James, compte environ 2000 habitants.
Charlie Angus, le député local et porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière d'affaires autochtones, a dit qu'il y avait une épidémie de pensées suicidaires dans la communauté.
M. Angus a qualifié la situation de «cauchemar», alors que plusieurs jeunes de la communauté ont tenté de s'enlever la vie au cours de l'hiver.
La situation a mené le chef d'Attawapiskat à déclarer l'état d'urgence, samedi.