Lors d’une rencontre de négociation, une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des travailleurs du transport scolaire des Autobus des Cantons–CSN et Autobus des Cantons Inc. —

Entente de principe chez Autobus des Cantons

On pourra probablement tourner la page dans le conflit de travail qui opposait des chauffeurs d’autobus scolaire et des employeurs en Estrie.

Lundi, lors d’une rencontre de négociation, une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du transport scolaire des Autobus des Cantons–CSN et Autobus des Cantons Inc.

Une assemblée générale se tiendra sous peu, annonce-t-on. Les membres se prononceront alors sur le contenu de l’entente. Si celle-ci est adoptée, la grève qui devait avoir lieu du 7 au 14 mai sera annulée. 

Rappelons que la CSN avait transmis, la semaine dernière, un avis de grève au ministère du Travail en vue d’un débrayage.

Le 17 avril, une première rencontre a eu lieu entre l’employeur et le syndicat. La CSN avait annulé une manifestation prévue à Drummondville devant les installations des Autobus des Cantons. La veille, les hauts dirigeants de Sogesco, entreprise exploitant ce transporteur scolaire à Sherbrooke, avaient demandé une rencontre entre les parties.

Le syndicat d’Autobus des Cantons est le dernier d’un groupe de chauffeurs d’autobus scolaires syndiqués en Estrie ayant fait front commun pour faire avancer les négociations en vue du renouvellement de leur convention collective à n’avoir pas encore conclu une entente. Le 10 avril, les membres des syndicats des Autobus de l’Estrie, de La Sapinière et des Cantons avaient entrepris une grève de six jours. 

Les syndicats des Autobus B. Dion et Autobus Coaticook étaient parvenus à des ententes de principe avec leur employeur auparavant.

Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du transport scolaire des Autobus des Cantons — CSN compte environ 50 membres.