MADMOISELLE
MADMOISELLE

Entendre MADMOISELLE au profit de Parkinson Estrie

Andréanne Beaudry
Andréanne Beaudry
La Tribune
Peu conventionnel comme décor, le Ciné-Parc Orford devient toutefois l’endroit parfait pour la campagne de financement annuelle de Parkinson Estrie. Cette année, l’organisme invite la population à assister gratuitement au spectacle de la chanteuse MADMOISELLE le samedi 12 septembre vers 14 h.

Depuis une vingtaine d’années, l’organisme estrien organise une marche au parc Jacques-Cartier dans l’optique d’amasser les fonds nécessaires pour offrir ses services.

Mais pour assurer la pérennité de Parkinson Estrie, la pandémie a forcé le conseil d’administration à se réinventer pour cette campagne de financement. 

« Cet été, nous tenions à ce que nos utilisateurs, leurs familles et l’ensemble de la population puissent se rassembler. Le Ciné-Parc nous est apparu être l’option la plus sûre pour briser l’isolement », mentionne l’administratrice et ambassadrice de l’organisme Parkinson Estrie, Élyse L’Espérance.

C’est donc avec l’aide de la détentrice d’un prix « COUP DE CŒUR » du Festival international de la chanson de Granby que l’organisme espère atteindre l’objectif financier de 30 000 $ cette année. « L’organisme existe depuis dix ans et cette année, le besoin est plus présent que jamais «, souligne l’administrateur Gabriel Demers.

Les personnes intéressées par le spectacle du 12 septembre prochain doivent réserver un billet sur le site web de Parkinson Estrie. Par le fait même, elles sont invitées à contribuer monétairement et volontairement sur la plateforme sécurisée en ligne.

L’organisme mentionne que plusieurs prix de présence seront remis sur place lors de l’événement, et ce, grâce à la générosité des différents partenaires.

« L’an dernier, grâce à un budget annuel d’approximativement 50 000 $, les Estriens atteints du Parkinson ont bénéficié gratuitement d’activités de chant, de tai-chi et de sessions d’exercice supervisées par des professionnels », précise Gabriel Demers concernant les différents services offerts autant aux nouveaux diagnostiqués qu’aux personnes composant avec un stade avancé de la maladie.

Selon Gabriel Demers, « ces activités pourraient ralentir le développement des symptômes les plus courant de la maladie. « 

Des groupes d’entraide et des conférences informatives pour ces personnes et les proches-aidant s’ajoutent aux activités de l’organisme estrien.

« Comme le chant favorise le maintien de la santé musculaire chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, pourquoi ne pas unir notre voix à celle de MADMOISELLE « , conclut Gabriel Demers qui invite la population estrienne à l’événement.