La Tribune
La région de l’Estrie ne compte jusqu’ici aucune place d’hébergement en «milieu alternatif» pour les adultes ayant des besoins spéciaux.
La région de l’Estrie ne compte jusqu’ici aucune place d’hébergement en «milieu alternatif» pour les adultes ayant des besoins spéciaux.

Enfin un « milieu alternatif » pour les adultes avec un handicap

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
La région de l’Estrie ne comptait jusqu’ici aucune place d’hébergement en «milieu alternatif» pour les adultes ayant des besoins spéciaux. L’arrivée de 60 places dans deux «maisons alternatives» à Sherbrooke (36 places) et à Granby (24 places) est vue comme une grande bouffée d’air frais à la direction de la déficience intellectuelle, des troubles du spectre de l’autisme et de la déficience physique (DI-TSA-DP) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS.  De plus, 24 nouvelles places devraient être annoncées prochainement.