Encore trois constats d’infraction pour le non-respect des règles sanitaires

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Sherbrooke — Plus de sept mois après de la pandémie de la COVID-19 où les consignes de distanciation sociale sont répétées quasi quotidiennement par les autorités de la santé publique, certains citoyens persistent à les enfreindre.

Au cours de la dernière semaine, le Service de police de Sherbrooke a donné trois constats d’infractions à des citoyens pour le non-respect du décret ministériel en lien avec la COVID-19 dans des résidences privées.

« Nous remettons des constats d’infraction sensiblement toujours pour les mêmes raisons, soit pour le non-respect du nombre de personnes dans les résidences privées », explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Au cours de la semaine du 19 au 25 octobre, ce sont dix-huit appels de dénonciations qui ont été faits par les citoyens en lien avec les consignes de santé publique.

Les visites dans les restaurants et dans les bars se poursuivent. Durant cette période, 22 visites de ce type ont été effectuées par les policiers.

Un constat général d’infraction a été distribué à un bar de Sherbrooke.

« Nous poursuivons notre vigilance dans les établissements. Des vérifications régulières sont aussi faites dans les commerces et les établissements licenciés », indique Martin Carrier du SPS.

En date du 30 septembre dernier, le SPS avait répertorié 6305 cartes d’appels au sujet du coronavirus depuis le 12 mars, soit au début des mesures décrétées par le gouvernement du Québec.